A l'occasion d'une messe exceptionnelle, le jeudi 8 septembre 2016,  Mgr Dominique LEBRUN, né à Rouen, archevêque de Rouen depuis 2015 et en conséquence de quoi il est aussi "Primat de Normandie" en tant que chef de l'église métropolitaine de Rouen, va recevoir le pallium des mains du Nonce apostolique en France: ce vêtement liturgique était auparavant délivré dans les mains mêmes du Pape, l'évêque de Rome. Mais le pape François soucieux de décentralisation et d'un retour aux anciens usages conciliaires de l'Eglise, a souhaité rétablir les anciennes dispositions à savoir que l'archevêque métropolitain recevait le pallium dans sa cathédrale, entouré des évêques de sa province.

Résultat de recherche d'images pour

Afficher l'image d'origine

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pallium_%28christianisme%29

Ce sera à nouveau le cas ce jeudi et ce geste sera d'autant plus important qu'il va se produire dans la plus ancienne province ecclésiastique française, à savoir l'antique Seconde Lyonnaise qui existait depuis la fin du IVe siècle après Jésus-Christ et qui depuis plus de 1500 ans justifiait le titre de "métropole" (au sens religieux du mot) pour la ville de Rouen.

Tous les Normands connaisseurs de l'histoire de leur région savent que le cadre territorial et unitaire des diocèses de la Seconde Lyonnaise, "province ecclésiastique de Rouen" a servi de creuset pour la fondation de la Normandie après la conversion et le baptême à Rouen du chef norvégien Rollon devenu Robert 1er avec pour mission de rétablir pour le compte de l'archevêque de Rouen, la sécurité et l'unité de la province ecclésiastique de la Bresle au Couesnon.

L'archevêque de Rouen était donc le seul prélat français à porter avec celui de Lyon, le titre honorifique et prestigieux de "Primat" (Primat des Gaules, et Primat de Normandie, puisque la Seconde Lyonnaise a été créée à partir du démembrement en trois parties de l'ancienne province romaine de Lyonnaise)

Ce titre était tombé largement en désuétude notamment à partir des années 1960/1970: l'Eglise catholique française avait alors suivi la géographie administrative française en vogue à l'époque bien peu favorable à une Normandie déjà divisée en deux régions avec une réorganisation des diocèses en grandes régions Ouest et Nord.

Mais en 2004, anticipant de dix ans la future réunification normande, l'Eglise catholique faisait enfin renaître l'antique province ecclésiastique de Normandie sous le nom de "région apostolique" de Normandie avec pour centre, la cathédrale métropolitaine de Notre Dame de Rouen.

Depuis 2014 et surtout l'année 2016 marquée à la fois par la joie de se retrouver enfin tous ensemble en Normandie avec la confirmation du retour à l'unité institutionnelle et politique de la Normandie (depuis 1790) mais aussi la tristesse profonde d'avoir à commémorer le meurtre du Père Jacques Hamel dans son église normande de Saint Etienne du Rouvray (mort en martyr de sa foi mais aussi en martyr de la paix entre les religions du Livre), la cathédrale de Rouen, notamment le 2 août 2016 à l'occasion de la messe de funérailles du Père Hamel, est devenue le symbole de l'unité régionale normande pour la paix entre les religions et les nations.

Afficher l'image d'origine

Le président de région Hervé Morin qui a l'intention de créer un évenement international en Normandie dédié à la Paix, serait bien avisé d'en parler à notre Primat de Normandie car la paix religieuse, sa nécessité et sa fragilité, fait partie de l'histoire même de la Normandie: que cela soit dès les origines avec la "Paix du duc" imposée en 1047 par Guillaume Le Conquérant après le concile de Caen ou que cela soit après les terribles malheurs des Guerres de Religion à la fin du XVIe siècle entre catholiques et protestants normands enfin réunis dans l'idée bien normande de fonder dans le droit la coexistence religieuse instaurée par l'édit de Nantes.

Nous allons prochainement écrire en ce sens à Mgr Lebrun tant pour le féliciter de l'honneur qu'on lui fait que parce qu'il a eu, au coeur d'un été moralement éprouvant pour tous les Normands et tous les Français, les paroles et les actes qui ont apporté le réconfort.

Nous allons enfin lui écrire pour lui dire, qu'avec lui, ce jeudi 8 septembre 2016, c'est l'unité normande elle-même qui sera consacrée en sa cathédrale...


 

  • Ci-après, lire le communiqué officiel de l'archidiocèse de Rouen:

 

Madame, Monsieur,

Ce jeudi 8 septembre à 18h30, en la cathédrale Notre-Dame de Rouen, Mgr Luigi Ventura, Nonce apostolique en France, imposera le pallium à Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen. Ce pallium a été béni et remis à Mgr Lebrun par le Pape François le 29 juin dernier à Rome lors de la messe célébrant les saints Pierre et Paul.

C’est la première fois, ce 8 septembre, qu’aura lieu en France métropolitaine cette célébration selon les directives nouvelles du Pape François (auparavant le pallium était imposé aux nouveaux archevêques par le pape lui-même à Rome). Elle aura lieu en présence des cinq autres évêques de de la Province de Normandie2 accompagnés d’une délégation de leur diocèse.

Déroulé de L’imposition du pallium.

Elle a lieu au début de la célébration de la messe. Après la procession d’entrée, chacun se rend à sa place – Mgr Lebrun reste seul en haut de la nef. Le Nonce apostolique encense l’autel. Ensuite, le Nonce s’installe devant l’autel, côté nef, ouvre la célébration puis prononce quelques mots pour expliquer le sens de l’imposition du pallium.

-Mgr Lebrun s’avance vers le nonce, se met à genoux, et fait profession de foi.

-Le Nonce reçoit du diacre le pallium et l’impose sur les épaules de Mgr Lebrun en prononçant une prière.

-A l’issue de la prière, Mgr Lebrun se relève et se rend à la cathèdre, siège de l'évêque dans sa cathédrale d'où il préside les cérémonies. C'est le signe de son autorité épiscopale.

-Le Nonce rejoint sa place.

-La célébration eucharistique se poursuit normalement.

Le pallium est un vêtement-insigne tissé de fine laine blanche d’agneau et composé de deux bandes pendantes brodées de six croix de soie noire,
porté autour du cou, par le pape et les archevêques métropolitains lors des solennités. Il est signe de communion entre les évêques d’une province et l’évêque de Rome à travers le ministère de l’archevêque.

Vocabulaire:

Archevêque : évêque placé à la tête d’une province ecclésiastique.

Liste des six diocèses de la Province ecclésiastique de Rouen (Province de Normandie) :

Diocèse de Rouen (la Seine-Maritime sans l’arrondissement du Havre) – Archevêque métropolitain : Mgr Dominique LEBRUN (2015)

Diocèse d’Evreux (l’Eure) – Evêque : Mgr Christian NOURRICHARD (2006)

Diocèse du Havre (l’arrondissement du Havre) – Evêque : Mgr Jean-Luc BRUNIN (2011)

Diocèse de Bayeux et Lisieux (le Calvados)  – Evêque : Mgr Jean-Claude BOULANGER (2010)

Diocèse de Coutances (la Manche) –  Evêque : Mgr Laurent LE BOULC’H (2013)

Diocèse de Séez (l’Orne) –  Evêque : Mgr Jacques HABERT (2010)

En vous remerciant à l’avance d’en informer vos auditeurs, lecteurs, téléspectateurs et / ou internautes, et dans l’espérance que vous puissiez couvrir cette célébration inhabituelle, je reste à votre disposition pour tous renseignements complémentaires.

Bien cordialement à vous

Eric de La Bourdonnaye
___________________________________________

Directeur de la communication du diocèse de Rouen
Archevêché

2 rue des Bonnetiers - BP 886

76001 Rouen cedex 1
02 35 71 21 74 - 06 63 75 63 84


 

  • Lire aussi l'article de Paris-Normandie:

http://www.paris-normandie.fr/breves/normandie/mgr-dominique-lebrun-archeveque-de-rouen-recevra-le-pallium-jeudi-en-la-cathedrale-notre-dame-AL6739057#