La Couture-Boussey dans l'Eure, patrie du musicien Jacques-Martin Hauteterre, le grand flûtiste de Louis XIV et qui nous a laissé des oeuvres d'une beauté et d'une élégance inouïes a été, pendant deux siècles, le siège d'un savoir-faire français de réputation mondiale en matière de facture instrumentale pour les fûtes, les clarinettes et les hautbois tout comme Mirecourt en Lorraine le fut pour les violons et les violoncelles...

http://www.musee-lutherie-mirecourt.fr/

Maintenant, on trouve des flûtes ou des violons chinois en plastique pour ceux et celles qui veulent encore s'emmerder avec ces vieilles contraintes d'un passé révolu lorsque pour faire de la musique, il fallait vraiment en faire, au lieu d'appuyer aujourd'hui sur un bouton...

http://fr.made-in-china.com/tag_search_product/Plastic-Violin_yyoruhn_1.html

Voici donc les dernières nouvelles en provenance de La Couture-Boussey où le château-d'eau émergeant de la morne plaine a été décoré d'un portrait de Jacques-Martin Hotteterre: l'ancienne fabrique d'instruments de musique désormais vide sera transformée en musée... automobile! Cherchez l'erreur... car ce ne sont ni les mêmes pistons et encore moins la même musique: il est vrai que nos oreilles modernes sont plus habituées au vroumvroum d'un moteur automobile qu'au son devenu étrange d'une flûte ou d'un hautbois...

Afficher l'image d'origine

http://chateau.deau.free.fr/Regions/Normandie/Eure/27-LaCoutureBoussey1.htm


http://france3-regions.francetvinfo.fr/haute-normandie/eure/eure-des-voitures-de-collection-en-lieu-et-place-de-la-manufacture-d-instruments-de-musique-1079303.html

Eure : des voitures de collection en lieu et place de la manufacture d'instruments de musique

Ferrari, Ford, Bentley, Lamborgorghini ... De nombreux bijoux automobiles occupent désormais une partie des locaux occupés pendant 2 siècles par la célébre manufacture d'instruments de la Couture-Boussey.

© France 3 Normandie

Durant deux siècles, le petit village de la Couture-Boussey, dans le sud de l'Eure, a fait sa répution à travers le monde sur la fabrication d'instruments. Notamment sur la fabrication de clarinettes.
Fermés en 2012, les locaux de l'ex-usine Noblet Leblanc ont désormais trouvé une nouvelle affectation.  
Christophe Barly, un mécanicien passionné par les vieilles automobiles y expose et répare des véhicules rares d'un autre temps...


 

Commentaire de Florestan:

Et voici donc une preuve supplémentaire que le patrimoine musical français est en déliquiescence faute d'une volonté publique forte qui n'ose plus proposer les politiques de l'offre culturelle de l'époque Malraux -Landowski- Lang sur les territoires en raison de restrictions budgétaires (la culture est toujours la variable d'ajustement) mais aussi parce que ce patrimoine de la musique classique serait celui d'une élite sociale: faute d'une politique publique volontariste (alors qu'elle existe pour l'édition, la presse et le cinéma) la facture et la lutherie françaises sont mortes.

La lutherie est standardisée en Chine et on trouve des flûtes en plastique made in RPC... Dans le même temps,  la musique dite "classique" a une audience de plus en plus confidentielle: on ne trouve plus de disquaires en ville, on l'écoute désormais dans les catacombes de Vinci Park quand on tourne avec sa bagnole dans un parking souterrain d'un centre ville. Au collège, on enseigne la musique techno des Daftpunk et sur la "playlist" du président de la République on ne trouvera pas du Jacques Matin Hotteterre (c'est qui ce bouffon?) Heureusement que l'épouse de Manuel Valls fait encore un peu de violon!

La musique classique se réfugie et s'étiole dans le coeur bruyant des grandes métropoles et pas sûr que cela soit à Paris qu'elle sera le mieux défendue: les "bobos geek hypsters" ont les oreilles déjà bien saturées d'autres bruits. Pour preuve, la salle historique Pleyel devient une salle comme les autres à savoir pour faire du boumboum rythmé et amplifié mais aussi parce qu'il y a, désormais, une salle "philharmonique" Pierre Boulez dont la première expo pour le "grand public" (infantilisé) fut consacrée à ... David Bowie: la musique dite "classique" fait tellement peur que je suggère la création d'une journée nationale de découverte et de promotion de la musique dite "classique" chaque 31 octobre pour la soirée d'Halloween...

Afficher l'image d'origine

La musique classique fait peur au grand public?

Proposons donc une fête de la musique classique pour Halloween!

Car au delà de la question de la diffusion de la musique dite "classique" dont le public, ayant déjà une moyenne d'âge supérieur à 60 ans, se réduit au fur et à mesure des départs définitifs au cimetière et faute d'un renouvellement suffisant du public en sensibilisant la jeunesse autre que celle des catégories sociales supérieures et encore, c'est l'espace dévolu à toutes les traditions musicales authentiques acoustiques qui se réduit en terme de diffusion au même titre que le nombre d'espèces d'oiseaux se réduit de façon inquiétante dans nos campagnes labourées et aseptisées par les pesticides, les engrais ou les semences industrielles.


La Couture -Boussey aurait pu être un haut lieu de résistance de la musique "bio": on y fera vrombir de vieux moteurs car c'est le moteur humain lui-même qui est en panne désormais, celui dont on avait autrefois besoin pour faire chanter une flûte, un hautbois ou une clarinette...

Jeune homme à la clarinette 1781 musée de Bernay

Jeune homme à la clarinette (chalumeau) daté de 1781, tableau perdu dans une salle du musée municipal de Bernay...


 

Heureusement quelques uluberlus passionnés se retrouvent chaque année pendant une dizaine de jours, début juillet à Lisieux pour faire entendre ces instruments devenus rares ainsi que leurs musiques: une vraie fête de la musique "bio" qui attire les vrais amateurs et les musiciens qui n'ont pas renoncé à en faire vraiment de l'Europe entière:

Résultat de recherche d'images pour

http://www.armabn.com/

Afficher l'image d'origine

http://www.ouest-france.fr/normandie/lisieux-14100/musique-ancienne-flute-et-percussions-ce-lundi-20-h-30-lisieux-244441

La musique ancienne ne concerne pas que les vieux... La preuve:

Afficher l'image d'origine

http://normandie.canalblog.com/archives/2016/07/17/34090806.html

Afficher l'image d'origine

Tandis qu'à Alençon, le 1er septembre 2016, dans l'église Notre Dame élevée récemment à la dignité de basilique mineure en hommage aux parents de Sainte Thérèse de Lisieux, un orgue qui resta muet pendant des années prenait enfin la parole après une reconstruction totale et exemplaire menée par le facteur d'orgues Jean Daldosso grâce à l'engagement sans faille de la municipalité aux côtés du technicien conseil Thierry Semenoux:

La preuve est encore administrée que seules les initiatives locales permettent de résister à l'effondrement actuel dans la mondialisation de la banalité de la laideur et de la médiocrité...

https://www.youtube.com/watch?v=LJ6NUjZbX2M

Revoir et entendre la cérémonie d'inauguration le 1er septembre 2016:

https://www.youtube.com/watch?v=-UixwBEXs68

http://france3-regions.francetvinfo.fr/basse-normandie/alencon-l-orgue-du-xvieme-siecle-de-la-basilique-resonne-nouveau-1076393.html

AVANT:

Afficher l'image d'origine

APRES:

Afficher l'image d'origine

http://www.ca-fondationpaysdefrance.org/fondation4/index.php/component/cdf/?controller=articles&view=articles&task=getArticlesItem&id_cdf_content=1086