L'intérêt général normand doit être débattu puis défendu et si on a réunifié la Normandie c'est d'abord pour faire ça après quinze années de mépris glacé à la sauce Le Vern pour l'idée d'unité normande dans l'ex Haute et quinze années de frustrations et d'errances entre Paris et la Bretagne dans l'ex Basse. On se réjouit que l'époque où un président de région en Normandie coupait le micro en pleine séance plénière du conseil régional dès qu'il s'agissait d'évoquer la réunification de la Normandie soit révolue.

Mais alors que la réunification régionale normande se devait de prendre le meilleur de la Basse et le meilleur de la Haute, on peut craindre, hélas, que dans le domaine de la "culture" politique régionale, on ne généralise à toute la Normandie le pire de l'ex Haute, à savoir l'art de la chikaya partisane, vaine et inutile d'un camp (faudrait-il plutôt parler d'un clan?) contre un autre...

Quand on voit ce que dans le Nord de la France ils ont été capables de faire, à savoir une grande coalition politique régionale allant de Martine Aubry à Gérald Darmanin en passant par Xavier Bertrand, Rémy Pauvros ou Frédéric Cuvillier, à la fois POUR le CANAL SEINE NORD et CONTRE Marine LE PEN, on ne pourra que regretter avec amertume que la Normandie ne soit pas assez en péril ou ne soit pas encore assez perçue comme un projet passionnant et enthousiasmant pour avoir les honneurs d'une... union sacrée!

Rien d'étonnant à cela, hélas, de la part des "Fabiusiens" de l'ex Haute qui ont construit leurs réseaux et leur fief contre l'idée d'unité normande depuis des années... Il faut toujours rappeler que c'est le Rouennais François Hollande qui a imposé l'unité normande stricto sensu à un Laurent Fabius qui n'en voulait pas à quelques jours de commémorer le 70ème anniversaire du débarquement.

Et c'est ainsi que leur ultime représentant dans la nouvelle assemblée régionale normande, Nicolas Mayer-Rossignol touille d'inutiles polémiques médiatiques contre un Hervé MORIN parfois maladroit, il est vrai, mais certainement plus authentiquement préoccupé du sort futur de la Normandie que notre beau damoiseau!

Alors que les professionnels portuaires du Havre s'inquiètent vivement de l'avenir du premier port maritime français pour le trafic conteneurisé au moment d'en fête le 500ème anniversaire de la fondation, alors que les travaux d'un canal Seine Nord Europe voulu par le lobby nordiste vont démarrer au printemps 2017, alors que la députée PS de Rouen Valérie Fourneyron fait la danse du ventre devant le lobby du corridor "Amsterdam- Marseille" qui prépare activement la progression vers Paris et la Seine de l'hinterland du port de Dunkerque, (on frémit à l'idée des conséquences catastrophiques pour la Normandie portuaire qu'auraient pu engendrer les amours picardes d'un certain... Nicolas Mayer Rossignol piloté par son mentor Le Vern, si la réunification normande n'avait pas eu lieu...), alors qu'il faudrait construire d'urgence, maintenant, une union sacrée normande transpartisane pour sauver l'avenir du port du Havre pour éviter qu'un anniversaire ne se transforme en office funèbre... notre rossignol préféré nous propose:

  • un grand débat public régional sur le nouveau nom de la rue du Gros Horloge à Rouen:

http://www.lamanchelibre.fr/actualite-248451-normandie-nicolas-mayer-rossignol-le-parachute-moque-herve-morin-et-sa-connaissance-de-la-region.html

  • un grand débat public régional sur le financement d'une LNPN que la majorité politique et le gouvernement qu'il soutient ont mis sur une voie de garage, car on ne saurait soutenir et cautionner un projet "sarkozyste"!

http://france3-regions.francetvinfo.fr/basse-normandie/mayer-rossignol-politique-ferroviaire-herve-morin-est-fardeau-financier-region-1169843.html

  • un grand débat public régional sur des concerts pop-rock qui ne proposaient rien de vraiment original ni de spécifiquement normand si ce n'est pour garnir la première partie de grosses machines musicales prescrites par les grands médias parisiens et qui n'ont vraiment pas besoin de l'argent du contribuable normand pour tourner en "région"... Sachant qu'à Evreux on a laissé tomber un vrai festival pop rock normand et qu'on a sciemment fait la concurrence à celui d'Hérouville Beauregard.

http://www.paris-normandie.fr/actualites/nicolas-mayer-rossignol-defend-les-concerts-gratuits-de-la-region-nomandie-et-ecrit-a-herve-morin-AX7981992

Alors venons aux faits!

  • D'une part, le bilan de Nicolas Mayer-Rossignol en tant que président de région en Normandie vérifié par l'équipe des décodeurs du Monde: il est honorable mais sans plus si l'on se place du point de vue de l'intérêt général normand.

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/visuel/2015/12/03/regionales-2015-on-a-verifie-le-bilan-de-nicolas-mayer-rossignol-en-haute-normandie_4823555_4355770.html

  • D'autre part, la prochaine réunion de travail devant rassembler tous les grands élus normands à la demande d'Hervé MORIN et d'Edouard PHILIPPE pour une stratégie commune de défense du port du Havre et de relance de l'AXE SEINE: Bien sûr, cette initiative n'est pas encore à l'agenda normand mais le temps presse!

         LA DREAM TEAM NORMANDE...

nicolas-mayer-rossignol-photo-david-morganti-299

5426691lpw-5426935-article-jpg_3796224_660x281

ob_c5764a_herve-morin-dossiers

jtitw_prefet_2479379_nqpzy9d9

P1000761

frederic-sanchez-parle

image_content_general_19775605_20151204164946

Lecornu-2

870x489_maxime-beaussire-1

laurent-beauvais-revient-sur-le-chantier

151505987

vlcsnap-00129

98463

alain-tourret-630x0

3471909_3_9528_bernard-cazeneuve-ministre-delegue-au_e3afa055e6ceff784ba9cac5471efa0b1

 

I have a dream...