Il y a du bon et du moins bon voire du mauvais... Le mauvais, on s'en doutera, nous est proposé par ces clochemerleux rouennais et caennais qui n'ont pas encore vu "Normandie Nue": aux dernières nouvelles, la petite comédie rurale normande sinon percheronne marche bien en ce moment dans les salles de cinéma de notre région.

Du bon: on signalera la belle performance de l'aéroport de Carpiquet et la volonté d'Hervé Morin de créer bientôt "Aéroports de Normandie". Du côté des ports ça avance aussi: Philippe Deiss prendrait la tête d'un pôle portuaire régional associant Cherbourg, Caen et Dieppe. Du bon encore avec Domfront dans l'Orne reconnue comme place forte du tourisme médiéval normand par la région. Ou l'accord enfin trouvé pour gérer en bonne intelligence la SHEMA (Société Hérouvillaise d'Aménagement) un magnifique outil normand de l'aménagement du territoire qui pourrait devenir le bras armé d'une reprise en main normande de l'Axe Seine...

Dans le moins bon on trouvera nos universitaires qui doivent nous démontrer qu'ils sont plus efficaces dans la coopération que dans la fusion: nous préférons de loin la première à la seconde solution mais à condition que Messieurs les universitaires sortent enfin de leur corporatisme pour découvrir la région où leurs établissements d'enseignement supérieur doivent rayonner. C'est une pièce maîtresse de l'intelligence territoriale normande et, force est de constater, que c'est une pièce fragile à renforcer d'urgence en dotant la Communauté universitaire d'établissements normande (COMUE) de moyens financiers supplémentaires. Lamri Adoui, président de la ComUE a raison de rappeler:" attention de ne pas proposer des solutions simples à des problèmes compliqués"...

Dans le moins bon aussi, on appréciera l'analyse parfaitement justifiée proposée par Bertrand Tierce sur le G6 Normand entre effet d'affichage et coopérations réussies entre la région et les départements notamment dans la reprise en main du désenclavement numérique.

Dans le franchement mauvais sinon inquiétant on trouvera la tentative d'exfiltrer le préfet Philizot de l'Axe Seine vers le Grand Paris...

  • Lire ci-après la Chronique de Normandie (n°523, lundi 29 janvier 2018):

29-01-2018 21;38;49

29-01-2018 21;40;43

29-01-2018 21;42;45

29-01-2018 21;49;21

Voir enfin cet extrait de la lettre Eco Normandie (26/01/18):

29-01-2018 21;51;31