Relevé dans le dernier numéro disponible du gratuit "Tendance Ouest" diffusé à Caen (n° 426 en date du 28 juin 2018):

Que ce soit du côté des parkings sur la "terre ferme" gérés par Transdev, du côté des marchands de fausses omelettes, d'amulettes made in China ou d'oubliettes en carton pâte du village, ou plus haut, du côté de l'abbaye, la Tour Eiffel du Moyen-âge que Monsieur Belaval, le directeur de la réunion des monuments nationaux ne veut surtout pas lâcher, tout le monde à l'air de s'en foutre de notre très cher Mont Saint Michel qui n'est qu'une boutique après avoir été une prison et avant cela un lieu de prière bien qu'il le soit toujours malgré la présence d'un nouveau crapaud dans le reliquaire...

Ce nihilisme boutiquier, profondément vulgaire et mesquin a une conséquence: racketter les touristes pélerins qui commencent à se rendre compte qu'on les prend sur place pour des... cons!

02-07-2018 23;38;26