Lundi 9 juillet 2018 ont eu lieu, au temple protestant de Caen, les obsèques d'Alain Goulet, professeur de littérature émérite de l'université de Caen, l'un de nos plus grands spécialistes français de l'oeuvre littéraire d'André Gide.

Alain Goulet, avec d'autres professeurs experts dans l'histoire de la littérature française (on pensera au professeur Pierre Barbéris, le grand spécialiste de Balzac décédé en 2014) a contribué à la célébrité intellectuelle de l'université de Caen notamment dans le domaine des sciences humaines aux côtés, aussi, de l'historien Pierre Chaunu et du philosophe Claude Lefort. En effet, dans le tournant des années 1970, l'Athènes normande rayonnait puissamment sur toute la jeunesse de l'Ouest français et l'université caennaise a vu passer le philosophe et historien Marcel Gauchet, le sociologue Jean-Pierre Legoff et, bien entendu, le philosophe et essayiste Michel Onfray.

Alain Goulet qui n'était pas Normand d'origine puisqu'il était du bocage de la Thiérache au Nord-Est de la Picardie, s'est acclimaté facilement lors de son arrivée en poste à Caen. Il s'est très vite passionné pour la riche matière culturelle et littéraire normande ayant eu l'occasion d'en discuter certainement avec un autre Normand d'adoption, à savoir, Léopold Sédar Senghor... Alain Goulet était, bien entendu, un habitué du colloque international du château de Cerisy et il est entré de plein pied dans le réseau régional des cercles et sociétés savantes: une spécialité bien normande!

Alain Goulet c'était surtout un homme libre et une amitié généreuse et exigeante...

Pour lui rendre hommage nous avons écrit sur le registre de condoléances la citation d'André Gide suivante

"Il faut aux insultes laisser les autres avoir raison, pour que cela les console de n'avoir pas autre chose" (L'immoraliste, 1902)

portrait-alain-goulet

https://caen.maville.com/actu/actudet_-caen.-alain-goulet-etait-professeur-emerite-a-l-universite-de-caen_fil-3480330_actu.Htm

Professeur émérite de l’université de Caen, Alain Goulet, 78 ans, est décédé accidentellement mardi 26 juin, alors qu’il séjournait au Sri Lanka.

Professeur de littérature française du XXe siècle à l’Université de Caen, devenu émérite en 2000, Alain Goulet était devenu chercheur sur l’œuvre d’André Gide avec son mémoire soutenu en 1962. Auteur d’une thèse de Doctorat d’État ès Lettres et Sciences humaines, intitulée Fictions gidiennes et vie sociale : Représentations, interprétations et fonctions de la vie sociale dans l’œuvre d’André Gide, 1910-1925 , soutenue en février 1981 à Université de Paris IV, il a par la suite publié de très nombreuses études critiques sur plusieurs aspects de l’œuvre d’André Gide.

De 1993 à 2000, c’est à Caen, qu’il vient enseigner la littérature française, après avoir plusieurs années passées en tant qu’assistant au Burundi puis à l’université de Caen-Normandie. En octobre 2000, il devient professeur émérite de l’université de Caen. Plus tard, il deviendra membre de l’Académie des Sciences, Arts et belles-lettres de Caen.

Alain Goulet est décédé accidentellement lors d’un voyage au Sri Lanka, le mardi 26 juin 2018, à l’âge de 78 ans.

Claude Jean Lenoir, Président-fondateur du cercle Condorcet-Voltaire-d’Holbach de Normandie, s’est exprimé à la suite du décès d’Alain Goulet. « C’est un homme de grande culture et un ami qui disparaît. »

Marie PETIT.   Ouest-France