Sur l'antenne matinale de France Culture, il y a quelques semaines, le très médiatique géographe Jacques Lévy qui en tient que pour les métropoles avait traité son confrère Christophe Guilluy d'idéologue du Rassemblement National parce que ce dernier décrit un réel qu'à Paris, ils ne veulent pas voir:

Ce réel c'est celui d'une France périphérique populaire qui vit entre ville et campagne et qui sait et sent ce que "dépense contrainte mensuelle" peut signifier. Dans sa première étude sur les revenus réels des catégories sociales plutôt moyennes sinon populaires que l'on trouve dans cette fameuse "France périphérique", Christophe Guilluy avait étudié de près l'effet des prix des carburants sur le pouvoir d'achat concret des habitants, salariés, ouvriers et retraités de cette France plus éloignée des grands centres métropolitains: l'impact du prélèvement est majeur, l'équivalent d'un mois de revenu sur toute l'année!

44744856_691169491267738_8294446790564904960_n

La Normandie semble être au coeur même de cette géographie sociale décrite par Guilluy (même s'il faudrait nuancer ses conclusions si l'on devait tenir compte de toutes les subtilités normandes).

Pour preuve, c'est que les automobilistes normands envisagent de se... rebeller!

Le 17 novembre prochain les Normands passent à l'action pour protester contre la brutale augmentation du prix du diesel, ce carburant populaire augmentation voulue par le Gouvernement Macron-Philippe parce qu'il faut bien mettre en marche à grands coups de... racket, le bon peuple vers la transition écologique en lui faisant les poches tout en même temps prendre toutes les précautions nécessaires avec les puissants lobbies industriels et financiers qui font certainement bien plus de mal au climat de notre planète que le plouc normand qui pare bosser avec sa Clio diesel en faisant tous les jours la route entre Condé sur Noireau et Caen ou entre Yvetot et Rouen!

Car l'adage suivant est bien connu de tous les fiscalistes: "il est plus facile de prendre un sou à dix-mille pauvres plutôt que d'en arracher 10000 à un seul riche!"

Au programme:

blocage du périphérique caennais, blocage des accès à Rouen, blocage de l'A84 et des péages des ponts sur la Seine...

https://www.francebleu.fr/infos/transports/hausse-des-prix-du-carburant-les-automobilistes-normands-veulent-bloquer-le-peripherique-de-caen-1540488456

https://www.lamanchelibre.fr/actualite-606235-manche-ils-veulent-bloquer-l-a84-et-saint-lo-pour-protester-contre-le-prix-des-carburants

 

Les pages Facebook:

A Saint-Lô:

https://www.facebook.com/events/1152213964917042/?active_tab=about

A Caen: "les automobilistes normands en colère"

https://www.facebook.com/groups/474776453017879/

A Rouen: "Unissons nous contre la Hausse de l'essence"

https://www.facebook.com/events/542596522847126/

Puisque l'idée de voter avant de consentir à l'impôt est une belle idée inventée au XIIe siècle en Normandie, l'Etoile de Normandie, le webzine de l'unité normande soutient TOTALEMENT ce mouvement des Normands contre ce nouvel arbitraire fiscal de l'Etat central:

Les Nus-pieds Normands de 2018 sont au volant et pas plus que ceux de 1639, ils ne sont des... vaches à lait!

https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9volte_des_va-nu-pieds

569267

La Normandie ne doit plus être perçue comme une région où l'Etat pourrait tout se permettre (par exemple: expérimenter chez nous les voitures radars privées avant de les généraliser dans les autres régions) sous prétexte que les Normands seraient placides comme leurs vaches!

Eh bien non!

Quand c'est trop c'est trop!

Y compris en Normandie!


 

Voir aussi ce communiqué du Cercle Normand de l'Opinion:

 

Sommes-nous tous égaux devant certains effets de la soi-disant transition énergétique?

 

Mardi 23 Octobre 2018

 

Communiqué du Réseau citoyen du Cercle Normand de l'Opinion

Les citoyens sont, paraît-il, tous égaux, mais il en est qui sont plus égaux que d’autres… On connaît cette plaisanterie émanant du bon sens populaire…

 

Dans le cadre de la lutte pour la transition énergétique (il faut combattre le réchauffement climatique, donc, principalement, la production de CO2), la campagne impitoyable contre l’usage du diesel comme carburant occupe une place à part. Elle passe par un alignement des prix du litre de gazole sur le prix du super. Cela touche, en France, non seulement la moitié des propriétaires du parc automobile, mais aussi l’ensemble du transport routier. Cela fait beaucoup et on en mesure mal les conséquences…

Conséquences qui n’affecteront pas les recettes de l’État qui, au passage, empoche son pourcentage de taxes sur les carburants… mais les particuliers vont trinquer et le transport routier va voir remis en cause son équilibre (précaire) économique.

Il y a lieu de s’interroger sur les disparités que cela va engendrer entre les usagers des mobilités, d’une part, entre les Régions, d’autre part. Mais, auparavant une observation s’impose : l’essence super produit plus de CO2 que le gazole. À tenir compte pour le réchauffement de la planète ! Sur le plan des pollutions, il y a, certes, le problème des particules fines dangereuses pour l’environnement émises par le gazole, mais a-t-on tout fait pour la réalisation de filtres performants ?

Cette élévation du prix du gazole n’affectera pas beaucoup les citadins qui disposent des transports en commun. En est-il de même à la campagne ? Il est de bon ton de brailler contre les 4x4, ne sont-ils pas adéquats dans le rural ? Dans les régions de montagne, par exemple ?

La Normandie, tout particulièrement, va être affectée par l’enchérissement du coût des transports routiers dans la mesure où c’est la Région la plus déficitaire en matière de fret ferroviaire (qui n’est d’ailleurs pas la panacée à tous les transports de marchandises).

La Normandie a été écartée d’une modernisation de son réseau ferroviaire et, là encore, on va le payer très cher par le recours indispensable au tout-routier.

On pourrait espérer que le supplément de taxes engrangé par Bercy dans l’augmentation du prix du gazole permettrait d’accélérer la modernisation du réseau ferroviaire normand.

Il ne faut pas rêver, hélas !
 

Vire, 23 octobre 2018

C.N.O.


Voir aussi cet article de Normandie Actu:

https://actu.fr/normandie/caen_14118/hausse-prix-carburant-peripherique-caen-peage-dozule-bloques-samedi-17-novembre_19232457.html?fbclid=IwAR0hb9AfI0rCPxJdjsQIuvVic7_U7OP67NtitUCOng30_mqMEQl9WeNv_24