Il se confirme que le Brexit aura des conséquences plutôt négatives pour les activités économiques, sociales et culturelles des régions maritimes françaises bordées par la Manche, au premier chef desquelles la Normandie.

Face à ces enjeux, il eut été intelligent de relancer la coopération interrégionale de feu l'ARC MANCHE au lieu de saboter les initiatives prises par la région Normandie qui, au nom de l'évidence historique normande, a pris en charge la défense des intérêts de TOUS les pêcheurs normands, du Tréport à... Jersey, Guernesey ou Granville.

L'attitude de Jean-Yves LE DRIAN ministre inamovible des affaires bretonnes au gouvernement est proprement... SCANDALEUSE: rappel d'une information un peu passée inaperçue mais importante sinon essentielle quant à l'avenir de nos affaires normandes!

Source: Chronique de Normandie, lundi 15 octobre 2018 n°554

Brexit anglo-normand