Billet de Florestan

Confusion totale entre forum et... Barnum avec, sur le côté de la piste aux étoiles navrantes des relations internationales, un gros éléphant Trump qui trompe énormément sur son réseau social préféré.

24ring_600

Une fois encore, le président américain parfaitement hors-normes (pour mémoire: sa Cadillac "One" blindée pèse 9 tonnes), a donné dans une outrance sidérante mais qui avait au moins la vertu "heuristique" de toute caricature réussie:

http://www.lefigaro.fr/international/2018/11/11/01003-20181111ARTFIG00064-11-novembre-ce-week-end-o-donald-trump-n-a-rien-fait-comme-tout-le-monde.php

(On appréciera à sa juste valeur et dans tous les sens de l'expression, la séquence "enfumage" des Macron dans la cour de l'Elysée...)

Des tweets virulents pour répondre à l'idée maladroite sinon provocante d'Emmanuel Macron d'armée européenne à sa bouderie affichée lors de ce fameux forum mondial pour la Paix à la Porte de la Villette, le président américain a refusé le plan table concocté par Brigitte et Emmanuel Macron quitte à envoyer promener l'argenterie! Face au russe Poutine savourant en silence ces esclandres franco-américaines, il est probable que l'animal politique Trump avait reniflé le traquenard de communication politique laborieusement mis en place par l'Elysée: à savoir faire de bien belles images pour mettre en scène le président de la République française en tant que grand fauteur universel de... Paix.

Quant à ce forum international pour la Paix de Paris que l'Elysée souhaite péréniser annuellement dans l'agenda international, franchement, quels dossiers, quelles épineuses difficultés diplomatiques aura-t-il pu réellement résoudre? Inviter plus de 70 chefs d'état à ce cénacle était-il plus efficace qu'une énième assemblée plénière des Nations Unies? Certes, le "format Normandie" (France, Allemagne, Ukraine, Russie) s'est réuni une nouvelle fois en profitant de l'occasion... Pour quel résultat? Quant au reste de ce pseudo forum pour la Paix aussi médiatique que fermé au public, ces tables rondes thématiques avec des experts de tout poil, la métropole mondiale parisienne en propose toute l'année dans le cadre de sa foisonnante activité intellectuelle et institutionnelle: certes, le rodéo Texan n'a pas eu lieu sous la verrière de la grande halle de la Villette mais il est probable que la Paix ne saurait se donner en spectacle comme au cirque ou faire l'objet d'un salon international d'affaires comme l'armement. Il est hautement probable que les vrais artisans de la Paix internationale préfèrent des cénacles plus discrets sinon informels plutôt éloignés des grands centres du pouvoir mondial pour faire avancer authentiquement les dossiers par la chaleur des relations humaines directes...

A quelques semaines des vitrines de Noël proposées par les grands magasins du Boulevard Hausmann, Voilà donc le premier échec de ce soi-disant forum mondial pour la Paix de Paris.

Mais il en est un autre, à nos yeux, plus grave commis par Monsieur l'étalagiste décorateur qui officie sous les ors de notre République c'est celle d'avoir instrumentalisé la mémoire historique du 100ème anniversaire de l'armistice de la Première Guerre Mondiale au profit d'une banale opération de communication médiatico-politique pour redorer le prestige d'un étalagiste décorateur qui veut demeurer dans sa vitrine...

On remarquera, en effet, que la mémoire militaire de l'événement historique n'a pas été la priorité des commémorations parisiennes: l'armée française n'a pas défilé en compagnie des armées des pays alliés des années 1918 /1919 sur les Champs-Elysées histoire de ne pas rappeler un douloureux souvenir à nos amis et voisins allemands. La fausse bonne idée de "l'itinérance mémorielle" (pour ne surtout pas dire pélerinage) sur les lieux de mémoire de la Grande guerre dans le Nord-Est de la France précédant la commémoration parisienne du 11 novembre a rapidement montré ses limites puisque le président en berne dans les sondages a cru bon devoir utiliser la mémoire des Poilus pour tenter la reconquête d'une légitimité désormais perdue (définitivement?) face à une colère grandissante dans l'opinion: l'itinérance mémorielle présidentielle s'est donc enlisée rapidement dans la tranchée comme la guerre de mouvement de septembre 1914 avant de s'achever en chemin de croix avec le réveil du fantôme Pétain...

Enfin, intellectuellement et moralement, il nous paraît bien difficile de justifier la tenue d'un grand événement international de promotion de la Paix à partir du souvenir du congrès diplomatiquequi eut les plus graves conséquences que l'on puisse imaginer sur la Paix internationale. Le congrès de Versailles de 1919 fut la catastrophe universelle que nous savons et les Normands que nous sommes, sont bien placés pour le savoir!

En juin 2019, à l'occasion du 75ème anniversaire du débarquement des Alliés en Normandie à partir du 6 juin 1944 pour commencer la Libération de l'Europe de l'enfer nazi, la seconde édition du forum international "Normandie pour la Paix" aura lieu à Caen à l'abbaye-aux- Dames et autres lieux de la ville avec des conférences, rencontres et tables rondes largement ouvertes au public. Cette seconde édition mettra à l'honneur les artisans du retour à la paix civile en Colombie. De nombreuses personnalités internationales sont invitées, institutionnelles ou non ainsi que les ONG: à l'instar de ce qui s'était déjà produit lors de la première édition de juin 2018, de nombreuses et fructueuses discussions avaient eu lieu à Caen de façon totalement informelles tant dans l'enceinte de l'abbaye-aux-Dames, siège du conseil régional qu'en ville avec la décontraction et la discrétion nécessaires...

Bien loin d'un Barnum monté sur la Seine internationale...

forum-mondial-normandie-pour-la-paix