Un signe qui ne trompe pas et qui confirme le réveil de l'intérêt pour les expressions culturelles authentiquement normandes, le Théâtre de Caen, institution de centralité urbaine et de prescription culturelle s'il en est, va accueillir dans sa saison un spectacle qui va mettre en scène une anthologie des chansons traditionnelles collectées dans les campagnes normandes grâce au travail réalisé depuis de nombreuses années par l'association de La Loure, présidée par Yvon Davy et qui est basée à Vire...

"J'entends des voix", un spectacle mis en scène par David Lescot à partir des mélodies de chansons traditionnelles normandes mises en musique par le compositeur Damien Lehman, donnera l'occasion d'entendre la Maîtrise de Caen dans ce répertoire traditionnel normand: le 3 juin 2020. A ne pas manquer!

indexGrande

Voir la présentation de ce spectacle sur le site du Théâtre de Caen:

https://theatre.caen.fr/spectacle/jentends-des-voix

Le spectacle

Une trentaine de garçons dans un internat, un nouveau pensionnaire, une forêt où se déroulent d'étranges cérémonies, des jeunes filles ensorcelantes, des jeunes hommes inquiétants : voici quelques ingrédients du prochain spectacle de David Lescot.

Dans ce spectacle de théâtre musical imaginé et mise en scène par David Lescot, une douzaine de chansons traditionnelles normandes, collectées par l'Association La Loure de Vire, seront revisitées par le compositeur David Lehman. « J'ai été saisi par l'atmosphère très particulière se dégageant de certaines d'entre elles, par ces histoires parfois plaisantes et parfois sombres, farcesques ou tragiques », écrit David Lescot. « Il y avait là une matière pour le théâtre, pour une pièce musicale courant sur tous les registres allant du drame à la comédie. On y croise des amants maudits, des filles abandonnées, d'autres mettant les hommes en échec, beaucoup de mystère, un éventail de relations entre les sexes et souvent des thèmes qui résonnent étrangement avec ceux de notre présent. Ce sera donc une histoire très énigmatique, parfois inquiétante, où le chant et le passé constituent l'envers nocturne des jours de classe vécus par de jeunes gens d'aujourd'hui. Une histoire qui ressemble à celle sque l'on entend dans les chansons.  »
Aux Maîtrisiens, se joindront un trio à cordes et les danseuses du Conservatoire de Vire. Un spectacle novateur, original, produit par le théâtre de Caen, à mi-chemin entre les traditions séculaires et la plus grande modernité théâtrale.

Distribution

La Maîtrise de Caen
Olivier Opdebeeck direction
Priscilia Valdazo assistante musicale
David Lescot dramaturgie, mise en scène
Damien Lehman composition


Lire aussi cette présentation de la saison 2019/2020 du Théâtre de Caen parue dans l'édition du Bonhomme Liberté (12 septembre 2019):

thumbnail