On a malheureusement pris l'habitude de dire "pis que pendre" des "productions" d'un art contemporain ayant pignon officiel sur rue parce que, objectivement, nous ne pouvons pas faire autrement quand on doit, par exemple, constater la présence, dans les collections de "nos" F.R.A.C., d'objets ineptes justifiés par des textes abscons achetés à des prix indécents avec l'argent de nos impôts...

Mais il arrive que d'heureuses exceptions confirme la morne règle avec la belle nouvelle à lire ci-dessous que l'on pourrait même prendre comme une bénédiction pour la Normandie et son fabuleux patrimoine historique, artistique et esthétique:

Au moment où l'imposteur Jeff Koons s'apprête à "offrir" un coûteux et encombrant cadeau à la Ville de Paris, un peintre américain de réputation mondiale, originaire de Californie, vient de faire savoir qu'il vient de s'acheter une maison chez nous en Normandie, dans le Bessin, avec l'intention d'y vivre pour y finir ses jours.

Nous sommes ravir d'accueillir chez nous David Kockney et ce d'autant plus pour les raisons qu'il invoque dans l'article à lire ci-dessous car quand l'art contemporain accepte, enfin, l'humble évidence de s'enraciner dans une terre humaine si ce n'est dans le temps, voire... une tradition, il devient intemporel.

David Hockney a choisi de finir avec la Normandie (dont l'histoire est inscrite dans la culture scolaire des pays anglo-saxons) pour ne pas finir dans le nihilisme comme tant d'autres soi-disant artistes dits "contemporains".


 https://www.ouest-france.fr/normandie/caen-14000/l-artiste-david-hockney-quitte-los-angeles-pour-la-normandie-6516952

L’artiste David Hockney quitte Los Angeles pour la Normandie

d2f3835e198fb15b53ad8682898ed655-l-artiste-david-hockney-quitte-los-angeles-pour-la-normandie_1

Figure majeure de la peinture contemporaine, l’artiste britannique David Hockney avait averti qu’il comptait s’installer en Normandie. C’est désormais chose faite, dans la région de Caen.

Quitter Los Angeles pour la Normandie n’est pas commun. C’est pourtant l’orientation qu’a choisie David Hockney. Dans un entretien au Times, en 2018, l’artiste britannique avait déjà fait part de son souhait de s’installer dans la région, probablement dans le Bessin. Raison principalement évoquée : son amour immodéré pour la Tapisserie de Bayeux, qu’il « rêve de peindre ».

En cette rentrée 2019, plusieurs médias anglais, dont le sérieux Télégraph, sont catégoriques : David Hockney a trouvé une maison en Normandie, du côté de Caen. Une simple visite de 25 minutes aurait suffi à son coup de cœur. Et achevé de le décider à « tourner le dos aux interdictions californiennes de fumer ».

David Hockney avait déjà des attaches en Normandie, dans l’Orne, du côté de Flers. À 82 ans, il est une figure majeure de l’art contemporain. Rendu célèbre pour ses peintures de piscines et de scènes de vie californiennes, il est fréquemment considéré comme l’artiste le plus cher du monde en exercice. Le Centre Pompidou lui a consacré une grande rétrospective en 2017 pour ses 80 ans. Il aura désormais tout loisir de fumer ses cigarettes, et goûter la cuisine française qu’il apprécie tant, en Normandie.

Pour aller plus loin, voir cet article signé Maxence Gorréguès: l'enracinement normand de David Hockney s'y trouve confirmé...

https://actu.fr/normandie/caen_14118/on-parle-new-york-david-hockney-peintre-plus-cher-monde-sinstalle-pres-caen_27197258.html


Commentaire de Florestan:

La Tapisserie de Bayeux est pleinement dans la culture historique populaire des pays anglo-saxons alors qu'elle demeure un objet étranger en France... y compris en Normandie!

Nouvelle preuve de l'engouement que suscite la plus insigne relique du patrimoine historique normand, outre-Manche et outre-Atlantique, la création d'une broderie en point de Bayeux dédiée à la série culte "Game of Thrones":

https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/calvados/bayeux/tapisserie-game-of-thrones-est-exposee-bayeux-pres-son-modele-1722401.html

got1-4420675