Nouvelle revue de presse normande réalisée avec nos glanes, ici ou là...

Nos sources: Ouest-France, éditions caennaise des 26 et 27 novembre 2019, la Chronique de Normandie datée du 25 novembre 2019, le "Poulpe", le site normand d'enquêtes 100% indépendantes et les pages normandes du site actu.fr groupe Publihebdos filiale de... Ouest-France.

  • Voile sportive: Cherbourg et tout le Nord-Cotentin à la conquête du Fastnet. La plus ancienne course de voile sportive, la mytique "Fastnet race" aura Cherbourg pour d'arrivée en 2021 et 2023. Comme quoi, chasser en meute, ça fonctionne...

fastnet

  • Caen, place de la République: inauguration ratée pour un coup mal parti! Sur l'Etoile de Normandie, nous avons déjà assez dit en long, en large et en travers ce que nous pensions, hélas, de ce projet bancal, mal conçu et mal réalisé consistant à privatiser la moitié d'un espace public (un parking de surface sous un bosquet de tilleuls) pour y mettre, après abattage, excavation et bétonnage, une soi-disant "halle gourmande" en forme de pâté d'alouette: une alouette de gastronomie normande (ça c'est plutôt bien) pour un gros cheval de centre commercial où l'on trouvera, comme déjà partout ailleurs, de la fripe franchisée made in People's Republic of China (certains ne sont pas à une contradiction près dès lors qu'il s'agit de faire du business n'importe comment avec n'importe quoi...). Nous avons ici déjà présenté une solution alternative, n'insistons pas! Tout en saluant cet article plutôt équilibré de Ouest-France (qui, pour la première fois, distingue, enfin, le contenu réel du fameux pâté d'alouette) nous prenons la responsabilité de dire au maire de Caen, en tant qu'opposant responsable à ce projet déraisonnable, à tout point de vue, qu'il lui faudrait trouver, sans tarder, la marche arrière pour prendre le temps, avec sagesse, d'une remise à plat complète d'un projet "casse gueule" comme lui-même, en toute lucidité, l'avait considéré... Afin d'envisager les solutions alternatives raisonnables (La création d'un grand parc public d'accueil dans le centre ville ouvert sur une place piétonne et la création de la halle gourmande "Chandivert" au coeur de l'îlot commercial Bellivet). Car cette affaire qui lance médiatiquement la campagne caennaise des élections municipales de mars 2020 pourrait coûter la réélection du maire sortant dès le premier tour! Pour résumer: la solution livrée clef-en-mains par la puissance immobilière locale n'est manifestement pas la bonne: ce n'est pas à un promoteur aussi entreprenant soit-il de faire la politique d'urbanisme de la ville à la place du maire!

placedelarep1

placelarep2

Commentaire de Florestan:

Bien entendu, nous ne cautionnons pas certaines méthodes d'action militantes tentées par la violence symbolique et physique.

Mais il faut avouer un dilemme: si les citoyens qui s'opposent pour toutes les meilleures raisons du monde à un mauvais projet, quitte à faire à leur place le travail de certaines autorités publiques, sans faire de bruit, en respectant scrupuleusement toutes les règles et les lois de notre République (contrairement à d'autres qui ont leurs affaires publiques et privées pignon sur rue...) personne ne les écoute, notamment les médias qui les ignorent. En revanche, si on fait du bruit, si ça fait causer, si ça fait le "beuuuzze" comme on dit aujourd'hui, les micros et les images arrivent. On parle enfin du sujet (et, hélas, plutôt mal car la médiatisation est toujours une urgence qui n'a pas le temps de la réflexion). Notons enfin, l'évidence, qui n'est pas signalée par l'article de Ouest-France signée Aurélie Lemaître: le principal agent perturbateur et annulateur de ladite inauguration fut la pluie. Une pluie drue et froide commandée sur Amazon pour la circonstance par les opposants au projet de la municipalité, à l'occasion des promotions du... Black Friday!

  • EPR de Flamanville: déplacement en Finlande des élus du Nord-Cotentin pour voir si c'est mieux là-bas...

eprbenchmarking

  • L'affaire Remade, la licorne de l'Avranchin qui s'est prise pour un "yearling" de Deauville, passe devant le tribunal de commerce de Rouen: un certain Mathieu Millet n'a vraiment aucune vergogne!

remade

Un Mathieu Millet rhabillé pour l'hiver par les limiers normands du "Poulpe":

https://www.lepoulpe.info/remade-le-rapport-qui-charge-les-dirigeants/

  • Lubrizol: une manifestation des victimes de la pollution est enfin reçue par la direction du site:

https://actu.fr/normandie/rouen_76540/deux-mois-apres-catastrophe-manifestants-recus-la-premiere-fois-par-lubrizol_29710985.html

  • Lubrizol: la question de la réouverture d'un site industriel qui fabriquait 80% de la production française d'additifs pour les huiles moteur est une question d'intérêt nationale...

https://www.ouest-france.fr/societe/lubrizol/lubrizol-deux-mois-apres-l-incendie-ce-qu-il-faut-retenir-de-la-conference-de-presse-du-prefet-6628162

https://actu.fr/normandie/rouen_76540/ce-quattend-prefet-rouvrir-partiellement-lusine-lubrizol-rouen_29740103.html

  • Un meunier et un boulanger normands s'associent pour lancer une baguette tradition 100% NORMANDE! Avec l'installation à Rouen d'un pôle de formation de niveau international dans la boulangerie et la pâtisserie, la Normandie confirme son niveau d'excellence...

https://actu.fr/societe/un-meunier-boulanger-normands-creent-une-baguette-100-made-in-normandie_29695633.html

  • Avec le concours international de la Tripière d'or de Caen, la gastronomie normande atteint des sommets! Raison de plus de penser à organiser une destination gastronomique caennaise en évitant de la noyer dans du béton!

tripièredor

  • En revanche, les restaurateurs et les hôteliers normands peinent à recruter une main d'oeuvre correctement formée et peinent à la fidéliser. Alors que la Normandie reconstitue son potentiel de grande destination touristique, il devient urgent de renforcer en qualité et en quantité les filières professionnelles qui permettent l'accueil des touristes. Tout est à reprendre, en terme de formation et de savoir-être... Mais aussi les salaires, trop bas, pour fidéliser nos jeunes les plus talentueux et les plus ambitieux. Si on a fait la réunification normande c'est aussi pour sortir notre région d'une certaine... médiocrité!

https://actu.fr/normandie/vauville_50623/sos-cuisinier-serveur-barman-ce-restaurant-la-hague-narrive-pas-recruter_29694023.html?utm_source=actu.fr&utm_medium=alireaussi

  • Par contre, d'autres sont prêts à bosser comme des chiens! Total respect pour eux...

https://actu.fr/societe/manche-on-leur-interdit-travailler-malgre-une-embauche_29418370.html?utm_source=actu.fr&utm_medium=alireaussi

https://actu.fr/normandie/coutances_50147/manche-lartisanat-pret-embaucher-migrants_29696523.html

Chaudronnier-©Pixabay-854x568

 

  • Trait d'union: la solidarité vis-à-vis des personnes âgées se développe dans le Vexin normand. C'est l'occasion de rappeler que le secteur de l'économie sociale et solidaire pèse d'un poids important dans le PIB régional. Quand les Normands s'occupent des Normands, cela crée de la richesse, de la vraie...

https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/l-association-trait-d-union-qui-propose-ses-services-aux-seniors-souhaite-se-developper-a-gisors-AI15953416?utm_source=newsletter_mediego&mediego_euid=7b65029da2&mediego_ruuid=525ccc67-548b-4c19-8e64-36cd75edffbb_3&mediego_campaign=20191128_news_actu&utm_content=20191128&utm_campaign=newsactu&utm_medium=email

kowalski-trait-d-union-gisors-etrepagny_26220949_20191126094522

  •  Dans la dernière édition de la Chronique de Normandie, (n°604 datée du 25 novembre 2019) nous avons relevé l'analyse suivante à propos des prochaines municipales en Normandie: nous avons déjà écrit ici que nous partagions totalement l'inquiétude de Bertrand Tierce quant à l'absence de vision à moyen terme de candidatures qui n'assument pas clairement un programme sinon une réflexion digne de ce nom...

chronique1

chronique2

  • Toujours à lire dans la dernière Chronique de Normandie, au sujet des dernières assises du tourisme normand à l'abbaye d'Ardenne à Caen: la prise de conscience des acteurs du tourisme en Normandie d'augmenter sérieusement le niveau de la qualité de l'accueil et des produits proposés aux touristes: il faut être, tout simplement, digne du prestige international normand!

chronique6

  • La technopole du Madrillet sur le territoire de la métropole de Rouen a le potentiel d'une excellence de réputation mondiale notamment dans la recherche/développement si stratégique pour le XXIe siècle des nouvelles mobilités et des nouvelles motorisations confortant ainsi la place rouennaise et normande comme l'une des capitales mondiales des motorisations. Très bien! Mais il faut s'en donner les moyens... (Source: la Chronique de Normandie, n° 604)

chronique4

chronique5

  • Mais pour assurer un rayonnement national et international digne de la notoriété exceptionnelle dont bénéficie encore le nom de la Normandie dans le Monde entier, encore faut-il que s'organise depuis la société civile et surtout du côté des forces vives normandes (du côté du patronat...) un véritable LOBBY NORMAND. La région Normandie et Hervé Morin et ses équipes avec des agences spécialisées déploient une grande énergie dans ce sens que nous soutenons ici avec notre enthousiasme normand. Mais cet enthousiasme normand n'est pas partagé là où il devrait l'être de façon prioritaire, sinon stratégique! Bref! pour le dire d'un mot, les patrons bretons ont leur "institut de Locarn"... Pour les patrons normands, on attend encore! notamment du côté de Rouen. Il est vrai qu'avoir un certain "Yves Kerouedan" à la tête du Médef rouennais ça n'aide pas: l'effet Le Vern semble se perpétuer... En attendant le "coming out" normand du médef rouennais, constat dressé par la Chronique de Normandie (n° 604, toujours):

lobbynormandensommeil

  • IL SERAIT URGENT DE SE REVEILLER du côté de Rouen, car plus en amont sur la Seine, les choses se précisent... (source: Les Echos, 13 novembre 2019)

grandparis1

grandparisleséchos131119