Nous continuons notre ballade dans la Normandie réunifiée avec cette 4ème étape, importante, dans la Normandie agricole et agro-alimentaire, à l'occasion de l'ouverture ce samedi 23 février du 50ème salon international de l'Agriculture de Paris: la Normandie sera bien entendu présente et unie sur le salon avec un stand commun puisque la chambre régionale d'Agriculture de Normandie (C.R.A.N.) existe depuis 1971 avec une antenne à Caen et l'autre à Rouen.

http://www.cra-normandie.fr/

La Normandie est donc évidente en tant que telle en tant que grande région de production agricole et d'élevage avec la réputation ancienne d'alimenter en produits nobles et de qualité la région parisienne et la France, notamment avec les produits laitiers (le beurre du Cotentin dès le XVIe siècle, les fromages à pâte molle aux XVIII et XIXe siècles avec la victoire nationale du Camembert dans la besace des Poilus de la Première Guerre Mondiale).

Mais la Normandie agricole ce n'est pas seulement l'élevage d'une race de vaches mixtes (lait et viande) dont les qualités de robustesse et d'authenticité sont désormais plus appréciées à l'International qu'en Normandie même, ou encore l'élevage équin qui fait de la Normandie la première région française du cheval, c'est aussi une grande région agro-industrielle pour les céréales (Rouen, premier port exportateur européen pour les céréales) et pour le lin: pour cette fibre naturelle très appréciée par l'industrie textile (voire aéronautique...) la Normandie (avec le Calvados et la Seine-Maritime) est la première région mondiale de production en qualité et en quantité...

Enfin, la Normandie pour des raisons qui lui sont propres, a refusé les excès d'un modèle productiviste agro-industriel qui a triomphé dans l'Ouest (notamment en Bretagne) et qui démontre aujourd'hui ses fragilités sociales, économiques, environnementales et culturelles: la malbouffe, la pollution excessive des eaux, la maltraitance des animaux d'élevage, la stérilisation des terres, l'insécurité des prix, la précarité du revenu, la surproduction, la concurrence des grands pays agricoles de l'Europe de l'Est concernent les exploitants Normands mais ces derniers sont mieux armés que d'autres pour assurer le tournant vers une agriculture de haute qualité, labellisée, environnementale et de proximité...

Dans cette perspective et sur la base d'une vision commune des intérêts de la Normandie agricole, un Institut Régional de la Qualité Alimentaire (IRQUA) faisant la promotion régulière des produits agricoles normands (label "Gourmandie") a été créé en 1999.

http://www.irqua-normandie.fr/identite.php

Enfin, dans la perspective à venir de la réforme de la Politique Agricole Commune européenne vers un meilleur équilibre entre dotations financières et production agricole de qualité plus respectueuse de l'environnement, le gouvernement français avait souhaité créer des "bassins laitiers" régionaux pour encadrer les contrats qui doivent désormais lier directement les industriels et les producteurs exploitants agricoles dans un souci d'une meilleure "traçabilité" du lait.

Or, le ministre de l'Agriculture de l'époque, un certain Bruno Lemaire (par ailleurs député de l'Eure et conseiller régional en Normandie) avait souhaité que le potentiel laitier normand, reconnu par ses quatre AOP de fromages au lait cru et par une race bovine réputé, soit valorisé par un "bassin laitier" commun qui est , d'ailleurs, le seul "bassin laitier" correspondant à une région géographique précise... Ce bassin laitier normand a été créé en 2011.

Seul bémol cependant dans cette agréable musique de la Normandie bucolique...

Le fait que les deux régions administratives normandes se montrent incapables d'une réflexion prospective commune sur ce sujet essentiel pour l'avenir économique de notre région...

Comme nous l'avons déjà dit, on a la désagréable impression que pour un certain président de région qui est de trop, la Normandie agricole n'est qu'une jolie carte postale...


Prochain rendez-vous avec la Normandie déjà réunifiée:

L'O.T.R.E. Normandie (Organisation des Transporteurs Routiers Européens en Normandie)