Suite au coup de force du lundi 8 juin dernier, des derniers partisans d'une "capitale" régionale normande unique à Rouen au CESER de Haute Normandie, au nom d'une soit-disant "efficience" (rassembler toutes les directions stratégiques de la préfecture et de la région, la 4G, la visio-conférence et internet étant des pratiques encore inconnues à ... Rouen), comme on pouvait s'y attendre, le CESER de Basse-Normandie a fait connaître un avis différent sur la même saisine, à savoir, se prononcer sur le choix de Rouen comme chef-lieu préfecture de la future Normandie:

 

Résultat de recherche d'images pour

Plus respectueux que son confrère haut-normand de la géographie urbaine normande et des intérêts de la future région, le CESER BN emmené par son président Jean Callewaert, a confirmé le choix incontestable de Rouen comme chef-lieu de région mais a préconisé, par souci d'équilibre et par une conception plus efficiente de l'efficience (dumoins plus conforme aux réalités normandes du XXIe siècle), l'installation de l'exécutif régional à Caen.

Le combat d'arrière garde des derniers "Fabiusiens" rouennais est donc vain. Au pire, il est malfaisant, car la dynamique de travail collaboratif entre les deux CESER normands qui s'était développée depuis plusieurs mois par la nécessité de réfléchir ensemble au projet à donner à la future unité normande, a été brisé au moment où il fallait renforcer le climat de confiance entre les deux CESER normands alors qu'ils vont avoir à travailler de plus en plus dans le but de créer le futur CESER de Normandie.

L'isolement des "Fabiusiens" rouennais est désormais total car, au sein même de l'enceinte de la caserne Jeanne d'Arc, siège du conseil régional à Rouen, à l'occasion de la dernière séance plénière du CRHN, le 15 juin 2015, les élus régionaux de l'opposition de droite et les écologistes ont refusé de voter le principe de Rouen capitale unique au nom de l'efficience, se contentant d'approuver le choix du chef lieu rouennais équilibré par un exécutif régional siégeant à Caen... à l'instar du CESER de Basse-Normandie !

  • Voir les liens suivants (Ouest France, FR3 BN et Normandie actu... encore tentés par le match ! Incorrigibles journalistes...):

http://www.ouest-france.fr/normandie-2016-le-ceser-region-caen-prefecture-rouen-3484631

http://www.normandie-actu.fr/reunification-de-la-normandie-la-region-a-caen-la-prefecture-a-rouen-pour-le-ceser-de-basse-normandie_143043/

  • A propos de la séance plénière du Conseil Régional de Haute-Normandie du 15 juin 2015:

http://www.normandie-actu.fr/conseil-regional-de-haute-normandie-les-grands-absents-tacles-sur-twitter_143001/

http://www.hautenormandie.fr/L-INSTITUTION/Suivez-l-assemblee-pleniere-en-direct

 

Commentaire de Florestan: les absents ont toujours tort !

  • La géographie normande et ses évidences: le bicéphalisme normand, de part et d'autre de la vallée de la Seine...

 

En jaune, les territoires à moins de deux heures de route au départ de Rouen et au départ de Caen.

Carte n°1 : l'efficience normande, version rouennaise (si l'on appliquait le voeu du CESER HN)

Carte n°2: l'efficience normande, version caennaise mais pas seulement... (si l'on appliquait le voeu du CESER BN partagé par une majorité de Normands y compris en Haute-Normandie)

http://france3-regions.francetvinfo.fr/basse-normandie/2015/06/15/repartition-des-pouvoirs-le-ceser-de-basse-normandie-bombe-le-torse-et-contredit-le-ceser-haut-normand-748043.html

  • Voir aussi, cet essai de géographie "nombriliste" proposé par Ouest-France:

http://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/518/reader/reader.html?t=1434384416939#!preferred/1/package/518/pub/519/page/9