L'événement est passé totalement inaperçu en France voire en Normandie et cela ne nous surprendra pas car la geste de Guillaume Le Conquérant n'est pas dans la culture scolaire française. Du côté anglais, cet anniversaire a été commémoré dans une certaine discrétion elle aussi car cet événement fondateur est douloureusement paradoxal: à l'occasion d'un Noël de fer, de feu et de sang, le couronnement du duc normand c'était aussi la naissance d'une nouvelle civilisation dont les effets durent jusqu'à aujourd'hui. Sauf que la puissante civilisation anglo-normande qui a forgé l'Angleterre moderne dont nos voisins et cousins anglais sont si fiers (puisque l'Angleterre a dominé le monde de 1815 à 1914 en créant le cadre idéologique de la mondialisation contemporaine) s'est installée sur la table rase des élites anglo-saxonnes.

Coronation of William the Conqueror as king of England, on 25 December 1066. The ceremony was held at Westminster church, the original church on the site of what is now Westminster Abbey.:

La scène du couronnement de Guillaume dans l'abbaye de Westiminster reconstituée dans l'esthétique de la célèbre broderie de Bayeux  de la fin du XIe siècle et dont on sait qu'il nous manque la fin...

Quelques semaines après la tragique défaite d'Harold Godwinson sur la colline ensanglantée d'Hastings, dans un climat de fièvre obsidionale voire de fin du monde ou de fin d'un monde, le duc Guillaume de Normandie qui avait été dûment désigné par le roi Edouard le Confesseur pour être son successeur, devenait roi d'Angleterre le jour de Noël 1066 sous les voûtes de l'abbatiale de Westminster près de Londres par acclamation de la foule présente dans le sanctuaire. Or c'est en entendant cette clameur venant de l'intérieur de l'édifice que la garde normande protégeant le monastère à l'extérieur et craignant un coup de force des derniers partisans du roi défunt et parjure, s'alarma inutilement et mit le feu au village jouxtant l'abbaye pour l'isoler complètement.

C'est dans la douleur que fut enfantée l'Angleterre normande qui allait ainsi devenir quelques siècles plus tard, l'état nation le plus puissant du monde...

Pour prendre connaissance des circonstances précises de cette journée historique du 25 décembre 1066, en français:

http://www.histoirenormande.fr/noel-1066-guillaume-est-couronne-roi

Voir aussi l'article proposé par la Manche Libre:

http://www.lamanchelibre.fr/actualite-242993-normandie-le-25-decembre-1066-guillaume-etait-couronne-roi-angleterre.html

 Normandie : le 25 décembre 1066, Guillaume était couronné roi d'Angleterre

Normandie : le 25 décembre 1066, Guillaume était couronné roi d'Angleterre

Revivez l'épopée de Guillaume le Conquérant avec "La cathédrale de Guillaume".

Le 25 décembre 2016

Ce dimanche 25 décembre 2016 est le 950e anniversaire du couronnement de Guillaume le Conquérant comme roi d'Angleterre. L'occasion de revenir sur le parcours de ce Normand hors norme.

Le 25 décembre 1066, Guillaume le Conquérant touchait au but, et devenait roi d'Angleterre, après avoir vaincu Harold à Hastings le 14 octobre de la même année. Ce dimanche 25 décembre 2016, nous fêtons donc les 950 ans de ce couronnement.

Une date bien choisie

La date de Noël n'est pas choisie au hasard pour le Normand : il s'agit, par cet acte, de marquer son appartenance au christianisme. Un choix qui n'allait pas de soit pour Guillaume, descendant de Vikings qui étaient tout sauf chrétiens.

La couronne brille de mille feux

Le jour du couronnement, raconte un témoin de l'époque, il reçoit la "couronne d'or ornée de pierres rayonnantes, brille de toutes parts d'une vive lumière",  "semblable au firmament, qui, les nuages dissipés, étincelle du feu des étoiles."

Une figue marquante de l'histoire

Guillaume le Conquérant est une des figures les plus marquantes de l'histoire normande, française, anglaise et européenne : sa conquête a changé l'histoire du continent.
Fin stratège, bon gestionnaire de son royaume, combattant hors-pair, de haute stature, il n'a pas fini de faire parler de lui, près de mille ans après ses exploits.

Revivez l'épopée de Guillaume

Dans le cadre du 950e anniversaire de la bataille d'Hastings et du couronnement de Guillaume le Conquérant en Angleterre, l'Office de tourisme de Bayeux crée l'événement avec "La Cathédrale de Guillaume". Une mise en lumière de la Tapisserie dans son écrin d'origine.

Pratique. Gratuit. Dernières séances le mercredi 28, le samedi 30 et le dimanche 31 décembre 2016, à 18 h, 18 h 30, 19 h, 19 h 30 et 20 h. Tél. 02 31 51 28 28.


 

 Voir enfin et surtout en anglais:

http://www.westminster-abbey.org/our-history/royals/william-the-conqueror

la

Depuis le sacre de Guillaume Premier d'Angleterre, il y eut 38 cérémonies de couronnement royal sous les voûtes de l'abbatiale de Westminster. La dernière cérémonie eut lieu  le 2 juin 1953 et elle fut l'occasion de la première retransmission télévisée internationale.

Afficher l'image d'origine

http://www.telegraph.co.uk/news/picturegalleries/royalty/8154128/Royal-wedding-Westminster-Abbeys-historic-moments.html?image=2

Afficher l'image d'origine

L'abbatiale de Westminster actuelle a été entièrement reconstruite en style ogival "français" à partir de 1245 sur ordre d'Henri III sur les fondations de l'abbatiale normande.

Afficher l'image d'origine

Le choeur de l'abbatiale où depuis la suppression des moines bénédictins par le roi Henri VIII est chanté un office quotidien par une maîtrise dirigé par un maître de chapelle. L'abbatiale de Westminster est donc le coeur vivant des plus anciennes traditions anglaises et elle fait office de panthéon national en accueillant en ses murs monuments et tombes des célébrités britanniques.

Afficher l'image d'origine