L'Etoile de Normandie vous annonce la réunion le 29 mai 2018 à Deauville d'un colloque qui s'annonce important dans la prise de conscience collective d'une société civile normande organisée par son tissu associatif: sans pour autant partager ou adopter notre vision régionaliste normande, nombre d'acteurs associatifs normands ont pris l'habitude de travailler ou de s'organiser à l'échelle régionale normande car elle leur semble être évidente.

Le localisme, que l'on soit un président d'association, un collectif de citoyens ou un élu du territoire, ne paye plus. Le temps où chacun restait égoïstement dans son coin avec l'espoir d'avoir directement dans la bouche le robinet à subventions publiques par les bonnes grâces du député-sénateur-maire-président du conseil général est terminé: il faut maintenant constituer des collectifs de projets dans lesquels on doit travailler en coopération sinon en réseau. C'est le souhait du conseil régional de Normandie d'aider au développement de réseaux associatifs ou de collectifs de projets suffisamment utiles, développés, attractifs, rayonnants pour un territoire et pas seulement à sa seule échelle locale: dans le domaine culturel par exemple, il faut faire l'effort d'éviter de programmer le même type d'événements aux mêmes dates dans des lieux rapprochés tout en ignorant ce qui se fait déjà sur place avant ou après la programmation de cet événement culturel.

C'est ainsi qu'une association programmant un festival et une académie de musique baroque et ancienne depuis plus de 20 ans aux mêmes dates à Lisieux au coeur du Pays d'Auge au début du mois de juillet a-t-elle pris l'habitude de conduire des actions pédagogiques de sensibilisation à la musique baroque auprès des élèves de l'école de musique locale...

Autre dimension qui tend à prendre son importance et toute sa place: prendre le cadre normand non plus seulement comme une évidence de la géographie administrative ou institutionnelle mais pour lui-même.

Il serait intéressant de mener un recensement de toutes les associations normandes qui ont, de près ou de loin, la Normandie comme objet d'intérêt principal: nous suggérons d'ailleurs vivement que ce recensement de ces associations doublement normandes soit effectué par le Conseil régional de Normandie car les ami(e)s de la Normandie sont très investis dans l'action associative et la Normandie n'aura jamais trop d'ami(e)s pour la défendre ou la valoriser...

Vous trouverez, sous le lien suivant, le programme détaillé de ce colloque de Deauville consacré au rôle du mouvement associatif dans le développement et l'attractivité du territoire régional, colloque co-organisé par la "Fonda", "le Rameau", "Associations  et Territoires de Normandie" avec le concours de l'agence de l'attractivité de Normandie:

http://assonormandie.net/wp-content/uploads/2017/05/17.05.29.programme-Deauville-2.pdf

Puisque l'on parle du rôle joué par les associations doublement "normandes", nous avons le plaisir de vous annoncer que notre collectif "BEN" (Bienvenue en Normandie) vient de se constituer en association type loi 1901 auprès de la préfecture du Calvados dans le but de confirmer nos actions de défense et de valorisation de notre région, notamment pour le portage d'un très beau projet normand: nous en reparlerons très vite sur l'Etoile de Normandie.

7199875