La politique rigoureuse de respect det d'entretien de la ressource halieutique menée par la flotille de pêche artisanale normande depuis des années au large de nos côtes pour la coquille Saint-Jacques donne, dorénavant, d'excellents résultats: la coquille est présente sur les fonds, en quantité et en qualité se réjouit Dimitri Egloff le patron des pêcheurs normands.

Mais deux incertitudes planent sur les quelques 300 bateaux normands qui ont obtenu la licence de pêche à la coquille cette année:

1) La crise sanitaire a réduit le marché de la restauration et de la gastronomie.

2) Les négociations sur la pêche post-Brexit avec les Anglais sont au point mort.

Document numérisé