Le 29 janvier dernier, à l'initiative de Tendance Ouest, la première radio indépendante de Normandie mais aussi premier groupe muli-médias indépendant de Normandie (groupe La Manche Libre/ Tendance Ouest associé aussi au Courrier Cauchois) face au monopole Ouest-France / Publihebdos, l'exploit a été réussi de réunir dans l'enceinte du Zénith de Caen près de 7000 personnes dans la joie et la bonne humeur pour fêter la... réunification de la Normandie après le passage dans la même enceinte d'une énième fête de la Bretagne "Breizh Night" (sic!) programmée dans les zéniths de Caen et de Rouen dans le courant du mois de janvier... histoire de bien rappeler qui est le patron sur le marché de l'industrie de la malbouffe identitaire dans la nouvelle région normande!

tendance_ouest_1

http://normandie.canalblog.com/archives/2016/01/30/33290825.html

http://normandie.canalblog.com/archives/2014/02/22/29272161.html

http://normandie.canalblog.com/archives/2016/02/25/33427362.html

Car il en va, en effet, de l'identité régionale et de sa promotion comme de l'alimentation et de la gastronomie: il y a un combat des petits poucets de l'artisanat de la qualité et de l'authenticité contre les géants de l'industrie de la standardisation et de la médiocrité.

Disons-le d'emblée, la culture bretonne, la vraie, l'authentique est la première à subir les méfaits de ce passage à la moulinette des Zéniths pour en faire ce steak haché d'identité régionale proposé par le Mac Do de la "celtitude"...

Ouest-France édition caennaise sert cette soupe parce qu'elle y trempe aussi son... BN (biscuit nantais bas-normand):

ça sent le renvoi d'ascenseur qui prend en otage le public captif normand. Ainsi cet article qui tient plus lieu du publireportage que de l'article de presse:

27_02_2016_11_50_03

Bref! d'un côté l'artisanat normand (par exemple: la "Fête des Normands") et des indépendants (ex: Tendance Ouest) et de l'autre l'industrie de la malbouffe bretonne dans le domaine de l'identité régionale exploitée comme un vulgaire... filon marketing!

La question est donc la suivante:

Les Normands pour reconquérir leur fierté et célébrer leur identité régionale doivent-ils singer l'industrie bretonne? 

La réponse est non. Mais il faut surtout faire autre chose et autrement.

Nos amis de la Fête des Normands ont fait parvenir à l'Etoile de Normandie le petit message suivant:

http://fetedesnormands.com/

Seules deux régions en France ont créé à ce jour leur fête régionale : la Bretagne et la Normandie. La 1ère (la Fête de la Bretagne, 8ème édition) est pilotée par la région, la 2de (la Fête des Normands, 4ème édition) par la société civile.
La grande originalité de la jeune Fête Des Normands est d'être une fête collaborative. Comme la Fête de la musique, elle est célébrée/organisée par... qui le souhaite ! Particuliers, communes, commerces, entreprises, sites touristiques, écoles, ...
Son seul vrai moyen de se développer est de s'assurer qu'un maximum de Normand(e)s soient mis au courant de l'existence de leur fête régionale naissante ! Et ceci plusieurs mois en avance... C'est là qu'elle a besoin de vous !
Contactez-nous !
Cette fête originale créée de toute pièce, portée par tout le monde, s'inscrit résolument dans l'air du temps : elle lie le local et le global, l'initiative individuelle et collective, le passé, le présent et le futur, elle propose un mode innovant de Développement Durable du territoire (sphère sociale, économique, environnementale, intelligence territoriale), ...
Aidez-nous à promouvoir une Normandie qui veut (et qui a tous les atouts pour cela !) se (re)découvrir et rayonner dans le monde entier !
Tout le monde peut participer : particuliers, communes, salles de spectacle, commerces, sites touristiques, associations, étudiants, écoles...
Une fête collaborative, innovante, tournée vers l'avenir : ouverture, lien social, valorisation des initiatives, réappropriation, connexion au présent !

Commentaire de Florestan:

Une fête des Normands au Zénith c'est pour Caen? Il y aurait certainement une belle opportunité à faire converger les initiatives déjà prises par le goupe multi-médias 100% normand "Tendance Ouest" et celles de la Fête des Normands pour faire la conquête des zéniths de Caen et de Rouen avec la scène musicale régionale normande qu'elle s'exprime en français voire en... langue normande!