13 mai 2016

GRAND PARIS SUR MER: C'est aux Normands d'en décider!

L'Etoile de Normandie a reçu ces jours-ci le dernier communiqué disponible de Didier Patte, militant normand. Dans cette dernière livraison, il est question de notre avenir normand qui ne pourrait être que tourné vers la mer pour faire parvenir dans un Grand Paris quelque peu fétide, le bon air maritime: les Parisiens, en matière marine n'y connaissent rien! C'est aux Normands de s'en occuper et d'occuper fermement le créneau d'une façon plus décidée et efficace que les Flamands pas roses d'Anvers! Cela implique la renaissance... [Lire la suite]

10 mai 2016

Erik ORSENNA: Le grand pari de défoncer des portes ouvertes...

Erik Orsenna ou la bouche d'or officielle du régime... Il vient de l'ouvrir à nouveau pour claironner l'évidence: "Le port du Havre c'est évidemment le port de Paris". Le Général de Gaulle, lui-même, n'avait-il pas dit aussi: "Je salue Fécamp, port de mer et qui entend le rester" Bref! ça ne mange pas de pain, mais... Une fois de plus, il faut d'urgence que les Normands soient capables de penser la Seine depuis la Normandie car la Nature a horreur du vide! Et ce vide normand date de l'après 1944 par la nationalisation d'une... [Lire la suite]
09 mai 2016

Antoine GRUMBACH: noyer la Normandie dans la Seine lors d'une future exposition internationale

Le fumeux Antoine GRUMBACH fait à nouveau parler de lui... Toujours aussi obsédé par Bonaparte ou Napoléon ("le second en pire" disait Hugo) et surtout Paris sur Seine, à moins qu'il ne s'agisse du Grand Paris sur scène... Comme il nous le serine depuis 2009: on voit d'ailleurs l'efficacité des idées fumeuses du grand architecte urbaniste puisque l'actuelle majorité présidentielle a décidé de trouver 5 milliards pour percer un canal artificiel de liaison du Grand Paris à la mer via la Belgique plutôt que valoriser et de développer... [Lire la suite]
03 mai 2016

2017: Edouard PHILIPPE Premier ministre d'un gouvernement jacobin? A quoi bon?

En 2017, on fêtera en grandes pompes, la fondation de la ville et port du Havre de Grâce en l'an 1517, création du pouvoir monarchique siégeant à Paris désireux de disposer enfin sur la Manche, d'un grand port de guerre et de commerce. La volonté française d'aménagement du territoire est puissante car elle est centralisée à Paris: c'est sa principale qualité. Mais cette qualité est doublée d'un défaut redoutable: tout dépend du bon plaisir du prince quant à sa continuité et sa persévérance dans le temps (et c'est, malheureusement,... [Lire la suite]
18 avril 2016

Désenclavement ferroviaire de la Vallée de la SEINE: cela intéresse-t-il quelqu'un... au HAVRE?

Nous avions déjà posé ici une première fois la question que personne, semble-t-il, n'ose poser ailleurs... Mais à quoi sert-il celui-là? Edouard PHILIPPE, le très sympathique député-maire du Havre est un bon client... Invité chez Ruquier (qui se souvient parfois qu'il est né au Havre), chez Taddéi, et d'autres salons de la conversation vespérale de la télévision mais aussi souvent présent dans les matinales des grandes radios nationales (Europe 1, RTL, France INTER...) il nous parle de sujets très intéressants mais surtout très... [Lire la suite]
17 avril 2016

La Normandie dans un méandre d'un petit bras de SEINE

Concernant l'opération "réinventer la Seine", initiée par la Ville de Paris en coopération avec Rouen et Le Havre, nous avions déjà dénoncé ici plusieurs fois l'enfumage dans lequel nous étions placés en Normandie sur chaque rive: un enfumage cosmétique et festif pour cacher un grand vide conceptuel doublé d'une indigence des moyens. Question: quelles sont les compétences précises en matière de commerce maritime international ou d'organisation logistique de Mme Anne HIDALGO,  maire socialiste de Paris et que certains voient déjà... [Lire la suite]

14 avril 2016

SOPHIE GAUGAIN: La figure de proue normande

Elle est première vice-présidente de sa chère Normandie réunifiée. C'est rare et nous pesons nos mots: elle méritait vraiment de l'être car elle a toujours refusé de faire "carrière dans un trou normand". Puisqu'elle fut, avant son élection, une authentique partisane et militante de la réunification normande. Parce qu'au début, elle n'y croyait pas parce qu'elle ne s'y intéressait pas plus que cela. Mais surtout parce qu'elle a découvert la question normande qui l'a mise en rogne, en colère parfois, après avoir relié patiemment... [Lire la suite]
11 avril 2016

CANAL SEINE NORD EUROPE: Premier coup de pioche prévu fin 2017 ou début 2018

Pendant que les abeilles normandes sont enfumées par un mauvais apiculteur... ... Le processus conduisant à la mise en branle du futur Canal Seine Nord Europe avance discrètement sans barguigner et si, d'ici là, une ZAD d'activistes alternatifs et écolos ne se met pas en place sur l'un des sites les plus sensibles du futur chantier, ce dernier devrait commencer fin 2017 ou début 2018 pour connecter après 2020, le port fluvial de Gennevilliers (port de Paris intégré au GIE Haropa) à l'Escaut qui baigne le port d'Anvers où l'on se... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 12:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 avril 2016

Sur le site de France Culture: réécouter "Le Havre, une montagne à la mer"

En ce moment (avril 2016), le site Internet de la radio France Culture, nous propose de réécouter une émission diffusée pour la première fois en 1990: "Le Havre, une montagne à la mer. portrait d'une ville traumatisée".    http://www.franceculture.fr/emissions/les-nuits-de-france-culture/le-havre-racontee-par-ses-habitants-portrait-d-une-ville Le Havre racontée par ses habitants, portrait d'une ville traumatisée Une promenade faite de rencontres dans la ville du Havre en 1990. D'un quartier et d'une génération à... [Lire la suite]
06 avril 2016

FESTIVAL NORMANDIE IMPRESSIONNISTE: une éducation à l'excellence régionale après plus de 40 années de déclin!

Une enquête fort intéressante et fouillée proposée par le seul quotidien régional normand indépendant, à savoir Paris-Normandie en date du 2 avril 2016 pose une question évidente quoique dérangeante: à l'occasion de la 3ème édition du grand festival international "Normandie Impressionniste" en cette année 2016, consacrée au portrait et qui va certainement draîner vers les musées normands des milliers de visiteurs d'avril à septembre, on serait en droit de s'inquiéter... Les musées normands, en terme d'accueil, de services proposés... [Lire la suite]