24 septembre 2018

UN SEUL PORT sur la Seine avec une direction parisienne si les portuaires du Havre et de Rouen continuent de jouer aux c...

Un récent article paru dans l'hebdomadaire spécialisé "Le Marin" (20 septembre 2018) nous oblige à mettre les pieds dans le plat ou dans le bassin portuaire... Car il faut, de tout urgence, que l'une des plus anciennes querelles du localisme normand soit vidée définitivement avant novembre prochain, voire avant. Tous les fins connaisseurs de l'histoire de la Normandie savent ce que nous a coûté la triste concurrence entre les deux grands ports maritimes normands que sont Le Havre à l'aval de Rouen et Rouen en amont du Havre. Sans... [Lire la suite]

22 septembre 2018

S'il ne devait y avoir qu'un SEUL PORT en AVAL de PARIS, ce port ne peut être que... NORMAND!

Edouard Philippe, ci-devant député-maire du Havre, désormais notre Premier ministre, nous inquiète. Sur tous les dossiers majeurs de l'avenir normand, ces sujets où l'intérêt général normand croise l'intérêt national, l'élu Havrais qui s'était réellement jeté à l'eau pour le retour à l'unité normande (en votant pour la réunification en novembre 2014 et en traversant à la nage le bassin du Commerce de sa ville peu après...) semble en retrait: LNPN phasée pour les calendes grecques, refus de la régionalisation portuaire, abandon des... [Lire la suite]
21 septembre 2018

AOUT 2018 en Normandie: REVUE DE PRESSE du Mouvement Normand

Comme d'habitude, la rédaction de l'Etoile de Normandie a reçu la revue de presse normande mensuelle préparé par l'Office de Documentation et d'Information Normand du Mouvement Normand. Le mois d'août en 2018, contrairement aux habitudes estivales, fut assez agité, notamment du côté de la politique. Retour, notamment, sur la polémique plutôt minable provoquée par MM. Lecornu et Darmanin contre Hervé Morin, le président de la Normandie avec cette question: ça sert à quoi d'avoir quatre ministres normands au Gouvernement, à commencer... [Lire la suite]
20 septembre 2018

Métropole de Rouen, LNPN, Frédéric Sanchez avance masqué...

     Dans le journal Paris-Normandie de ce jour, Frédéric Sanchez, Président PS de la Métropole Rouen Normandie, Maire du Petit-Quevilly et Conseiller régional de Normandie, s’exprime sur les transformations pour bâtir une Métropole durable.      Il évoque notamment le dossier LNPN et son contexte rouennais : Frédéric Sanchez (PS) : « Le contournement Est de Rouen et la LNPN conforteront les transformations de la Métropole » Paris-Normandie Publié le 20/09/2018 à 05:00 Mise à jour le 05:00 ... [Lire la suite]
18 septembre 2018

Hervé MORIN est heureux de présider la Normandie: tant mieux pour lui. Tant mieux pour les Normands!

Le site d'informations "Normandie actu" (groupe Publihebdos filiale de Ouest-France) a mis en ligne un entretien avec le président de région le plus heureux de France quant à présider une région. Il est rare qu'un élu dise aussi clairement et spontanément qu'il est heureux de ce qu'il fait et surtout fier du territoire qu'il sert: la Normandie ce n'est pas le" Grand Est" ou l'Avernorhodalpie... C'est une vraie région, humaine à la géo-histoire millénaire et prestigieuse. En revanche, le président de la Normandie est moins heureux... [Lire la suite]
18 septembre 2018

Hervé MORIN Le Normand aimerait bien sauver d'un naufrage définitif ce qui reste de la POLITIQUE MARITIME de la FRANCE

Ce mardi 18 septembre 2018, Hervé Morin avait choisi le Marché d'intérêt national (MIN) de Rouen pour remettre le sujet à l'eau: les grands ports maritimes français manquent d'ambition et de vision à moyen et long terme en raison d'une gestion technocratique centralisée à Paris qui privilégie l'approche technique sur les réalités commerciales et logistiques. Hervé Morin a décidé de faire de l'avenir des deux GPM normands (Rouen et Le Havre) un enjeu aussi important pour l'avenir de la Normandie que l'enjeu ferroviaire (les deux... [Lire la suite]

18 septembre 2018

Relation ETAT/REGION: Celui qui négociait des coquilles vides avec VALLS critique MORIN trop normand pour Edouard PHILIPPE

L'opposition de gauche au conseil régional de Normandie faisait sa rentrée médiatique ce lundi 17 septembre 2017 à l'occasion d'une conférence de presse donnée à l'abbaye aux Dames à Caen. Nous avons déjà ici relevé que Nicolas Mayer-Rossignol n'était pas Laurent Beauvais et inversement puisque nous avons apprécié la mesure et la sagesse toute normande du second qui pourrait, espérons-le, modérer la fébrilité politicienne du premier encore jeune homme et qui s'est converti sur le tard, c'est le moins que l'on puisse dire, à l'idée... [Lire la suite]
15 septembre 2018

Desserte ferroviaire du Mont St Michel: DEMONSTRATION est faite que la SNCF favorise le... TGV BRETON

... au détriment des trains normands. C'est ce que croit savoir l'Association pour la Défense et Promotion du Chemin de fer et l'intermodalité dans l'Ouest de la Normandie ( ADPCR association autrefois concentrée sur la défense de la ligne SNCF Caen-Rennes). Ce sont des gens bien informés qui suivent leurs dossiers et qui nous démontrent comment la SNCF arnaque les Normands tout en favorisant la desserte ferroviaire du Mont Saint Michel via le TGV Paris/ Rennes au détriment de toutes les solutions ferroviaires normandes! On vous... [Lire la suite]
14 septembre 2018

Aménagement du TERRITOIRE: l'Ouest est-il à... l'ouest? Les CESER de l'Atlantique se fédèrent.

Un lecteur assidu et avisé de l'Etoile de Normandie nous a signalé cette information parue dans la dernière édition de la lettre d'information du CESER Normandie (N°18 septembre 2018). Pour les non-initiés, on rappelle que le sigle "CESER" signifie: Conseil Economique Social Environnemental et Régional et que cette sinécure consiste à représenter les institutions de la société civile régionale (on ne dira pas, hélas, "normande") auprès de l'Etat en région (préfecture) et auprès du Conseil régional de Normandie avec, dans l'idéal,... [Lire la suite]
14 septembre 2018

Le grand RABOT JACOBIN déteste tous ces corps intermédiaires qui dépassent!

Repéré dans la dernière livraison de la Chronique de Normandie (n°549, 10 septembre 2018), cet article démontre que le jacobinisme comptable pratiqué à grands coups de rabot du côté de Bercy (Paris XIIème) fait quelques victimes collatérales inattendues: Les CCI sont à l'os à force de restrictions financières de la part de l'Etat. Mais aussi les chambres d'agriculture et l'ensemble des associations paritaires du dialogue social victimes du même coup de rabot recentralisateur. On pensera, bien entendu, à la question du financement... [Lire la suite]