02 juin 2021

MASSACRE DE NOS PAYSAGES PAR LES EOLIENNES: LE COURAGEUX COUP DE GUEULE DE STEPHANE BERN

Stéphane Bern, notre Monsieur Patrimoine, ose un coup de gueule retentissant dans les colones du Figaro pour dénoncer la peste des éoliennes qui gangrène nos paysages et qui étend ainsi face à des populations rurales dominées et désarmées, la lèpre de la France moche et bien d'autres nuisances... « Il est grand temps de dénoncer cette supercherie. L’énergie éolienne n’est en rien écologique et renouvelable. Elle pollue gravement la nature et détruit le patrimoine naturel et bâti de la France, ces sites remarquables de beauté... [Lire la suite]

23 février 2021

Les plages normandes du Débarquement de 1944 ne seront JAMAIS inscrites au patrimoine mondiale de l'humanité de l'UNESCO.

Ce n'est pas encore une information mais tout simplement une évidence logique... Si l'on plante au large des plages historiques du Débarquement de 1944 un parc d'éoliennes marines, jamais l'UNESCO ne voudra classer le site historique et paysager des plages normandes du Débarquement de 1944 sur la liste du patrimoine mondial de l'Humanité. Nous précisons cette évidence car les journalistes de la presse locale et régionale d'abord préoccupés à délayer des communiqués de presse officiels se garderont bien de faire le moindre... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 17:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
07 septembre 2020

Pêcheurs Bretons ET Normands en lutte contre la corruption éolienne tandis que les associations écologistes se divisent...

Dans le dernier numéro disponible de l'hebdomadaire "Marianne" (n°1225) on trouvera, enfin! un dossier complet plutôt courageux sur la délirante marche en avant vers l'éolien qui permet plus de renouveler le genre de la corruption à la française plutôt que l'efficacité de notre modèle énergétique face aux défis du changement climatique et de l'effet de serre... Ce dossier rappelle l'essentiel: A terre, ces éoliennes géantes bousillent nos paysages et notre patrimoine bâti historique au moment où nous en avons le plus besoin pour... [Lire la suite]
18 mai 2020

Eoliennes, Nucléaire? La transition énergétique face au changement climatique passera par la Normandie, à condition de décider!

L'échange de courrier à lire ci-après n'a évidemment pas échappé à la curiosité de l'Etoile de Normandie car la polémique qui oppose, d'une part, Hubert Dejean de la Bâtie, le maire de Saint-Adresse et vice-président au conseil régional de Normandie en charge des questions de l'environnement et, d'autre part, le préfet honoraire Yves Bonnet en dit long tant sur la forme que sur le fond au sujet d'une question essentielle pour l'intérêt général normand et le rôle de premier plan que la Normandie, 3ème région française pour la... [Lire la suite]
07 septembre 2019

Bientôt l'électricité de l'île d'Aurigny sera produite par les hydroliennes normandes du Raz-Blanchard

Suite heureuse du feuilleton des hydroliennes dans le Raz-Blanchard: face à la pantalonade lamentable de l'Etat central parisien, la tenacité normande a payé... L'électricité qui sera produite grâce aux futures hydroliennes normandes du Raz-Blanchard sera en grande partie destinée à l'île d'Aurigny. Lire le communiqué de la Région Normandie:   La Région se réjouit de la signature de l’accord de décarbonisation entre Normandie Hydrolienne et Alderney Electricity Limited Tim Cornelius, PDG de la société SIMEC Atlantis... [Lire la suite]
27 avril 2019

CHERBOURG: Les hydroliennes redémarrent...

La filière industrielle naissante des hydroliennes marines n'est pas morte née sur les terres pleins du port de Cherbourg: la haute fonction publique française a beau avoir toujours raison surtout quand elle a tort, elle n'a pourtant pas réussi à convaince Hervé Morin le président de la Normandie et l'Agence de développement régionale de laisser tomber cette aventure. Bien au contraire! Après le cuisant échec de l'été 2018, le dossier rebondit positivement en ce printemps 2019 grâce à l'impulsion normande et avec de nouveaux... [Lire la suite]

18 avril 2019

EOLIENNES: vers un 4ème parc au large des côtes normandes...

Après le projet au large de Courseulles qui peut entrer en conflit avec le cahier des charges d'un futur site historique et mémoriel inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO (les plages du débarquement de 1944), après un projet au large du Tréport où le débat local fut très compliqué mais où un compromis acceptable par toutes les parties semble pouvoir émerger (les pêcheurs pourront chaluter dans le périmètre, les éoliennes ont été réimplantées dans le sens des courants marins, les réseaux sous-marins enterrés et les... [Lire la suite]
09 février 2019

FAUTE D'INGENIERIE DEMOCRATIQUE, les éoliennes normandes sont en panne

Parce que dans les réunions publiques les officiels confondent débat démocratique et... moulin à vent. La panne du plan éolien français est pathétique tant elle illustre l'absence des ingénieurs en démocratie pour accompagner le développement des projets d'ingénieurs. Les Maîtres d'oeuvre et d'ouvrage refusent de savoir que la maîtrise d'usage est la reine des maîtrises. Quand ils veulent naïvement imposer leurs projets à ceux qui vont les avoir sous le nez parce qu'ils vivent et travaillent là, contrairement aux encravattés qui de... [Lire la suite]
19 octobre 2018

RAZ BLANCHARD: la Normandie relance la filière hydrolienne... avec les Anglais, les Ecossais et les Canadiens!

Constatant que le monde réel est plus complexe et plus divers que celui entraperçu par un ingénieur haut-fonctionnaire depuis le perron d'un cabinet ministériel parisien, la région Normandie a décidé, malgré le retrait fracassant de l'Etat un mois après l'inauguration de l'usine du terre plein des Flamands sur le port de Cherbourg, de poursuivre l'aventure expérimentale de l'hydrolien. Pourquoi? Parce que les Canadiens, les Irlandais, les Anglais et les Ecossais, contrairement aux Parisiens, ne renoncent pas à développer cette... [Lire la suite]
30 août 2018

Opposition normande au CONSEIL REGIONAL: la sagesse de Laurent BEAUVAIS

Tout est dans le titre de ce billet. Le reste est à lire ci-après, un entretien avec Laurent Beauvais proposé dans les pages de Ouest-France, édition caennaise (30 août 2018).   Commentaire de Florestan: Si les ci-devant "Bas" Normands qui le souhaitent veulent être davantage informés sur les questions maritimes et portuaires normandes ou sur le sujet essentiel de l'Axe Seine (Laurent Beauvais a raison), ils peuvent lire l'Etoile de Normandie à défaut de pouvoir trouver les éditions de Paris-Normandie à Caen et dans le... [Lire la suite]