09 mai 2018

Un conseil régional, ça ne sert pas à faire des économies: ça sert d'abord à INVESTIR dans l'AVENIR de la REGION!

Un conseil régional qui ne serait géré que par des fourmis comptables ferait plutôt ressembler la Normandie à ça: La Normandie (dans sa moitié haut-normande) sous les mandats Le Vern, mais aujourd'hui dans la tête de l'opposition à l'actuelle majorité régionale (Nicolas Bay-Mayer-Rossignol) c'est comme l'entretien d'un cimetière: les Morts ne coûtant rien puisqu'ils ne demandent rien, on concentre l'effort sur l'entretien de l'existant notamment la suppression de toute mauvaise herbe qui serait trop normande à trop vouloir pousser... [Lire la suite]

06 mai 2018

Nouvelle rubrique sur l'Etoile de Normandie: les forces politiques représentées au CONSEIL REGIONAL de NORMANDIE

L'Etoile de Normandie est un webzine normand: voilà qui paraîtra évident à tous nos lectrices et lecteurs, de plus en plus nombreux désormais à consulter notre site qui existe depuis 2004 maintenant... ( Pour mémoire: une moyenne de 600 à 1000 visites quotidiennes, un public d'Etoiliens et d'Etoiliennes qui sont une centaine à nous suivre tous les jours ou presque, 177 "j'aime" sur un réseau social bien connu). Mais l'Etoile de Normandie est aussi un webzine citoyen d'analyses et de réflexion sur l'actualité de notre région qui... [Lire la suite]
05 mai 2018

Défense et progrès de l'idée régionale en FRANCE: La visite d'un président Normand chez les Corses

Au moment même où on apprenait que l'ETA (en basque: Euskadi Ta Askatasuna "Pays Basque et Liberté") déposait définitivement les armes et annoncait son auto-dissolution signifiant l'échec TOTAL et SANGLANT d'un régionalisme ethno-linguistique fourvoyé dans l'impasse d'un nationalisme séparatiste, alors que la "crème brûlée catalane" nous démontre que la question régionale en Europe est devenue lancinante au fur et à mesure que les Etats "nations" centraux abandonnent leur souveraineté à l'échelon européen supérieur ou organisent leur... [Lire la suite]
02 mai 2018

NEO-JACOBINISME de Monsieur MACRON: Les "Marchistes" prennent les NORMANDS pour des imbéciles!

La tribune  des présidents de régions emmenés par Hervé Morin parue le 24 avril dernier dans Le Monde dénonçant la plus grande tentative de recentralisation jacobine depuis les lois de 1982 fait beaucoup réagir notamment les députés (LREM) des cinq départements normands: Cette réaction très "politicienne" des députés "Marchistes" a, au moins, un mérite. C'est de sensibiliser ce nouveau personnel politique de la représentation nationale de la Normandie aux spécificités de la question régionale face à deux réalités qu'il serait... [Lire la suite]
30 avril 2018

A ROUEN CHERCHEZ L'ERREUR: En attendant la LNPN, on finance les entreprises parisiennes de l'AXE SEINE... rue de Bretagne.

Ce billet est daté du 30 avril 2018. On en conviendra, c'est un peu tard pour vous proposer encore un dernier... "poisson d'avril". Et pourtant ce qui suit n'est pas un canular. Cela existe bel et bien même si on a l'impression d'être en présence d'une... erreur, voire d'une faute de goût! http://www.n-ci.com/ Derrière NCI pour "Normandie Capital Investissement" (on vous laissera chercher ce qu'il y a de trop dans ce sigle), on trouvera un certain Gérard LISSOT qui n'est pas un inconnu pour ceux qui ont connu "l'ancien monde"... [Lire la suite]
28 avril 2018

Vices publics, (vertus) privées, Etat défaillant et collectivités publiques indifférentes, initiative privée…

     Dans un article de l’Etoile de Normandie du 13 avril 2018, « FRANCHIR L'ESTUAIRE : L’interminable convalescence d’une bonne idée dont personne, ou presque, n’aura voulu », il était question, à propos d’un éventuel futur franchissement ferroviaire de l’estuaire de la Seine, d’un des rares élus favorables à un tel projet oscillant actuellement entre sentiment d’impuissance, fatalisme et procrastination…      Cet élu avait notamment écrit : « … laisse imaginer un seul... [Lire la suite]

26 avril 2018

CAEN 23 AVRIL 2018: réunion de la COMMISSION PERMANENTE du conseil régional de Normandie

A Caen, à l'abbaye aux Dames, siège du conseil régional de Normandie, la commission permanente présidée par Hervé Morin s'est réunie: plus d'une centaine de dossiers ont été examinés et se sont vus attribuer la subvention publique indispensable. Revue de détail complète sur l'Etoile de Normandie. 1) INFRASTRUCTURES NUMERIQUES et TRANSPORTS: Transports Les élus régionaux ont approuvé la convention de financement des études de conception et de réalisation des travaux de modernisation et d’adaptation de l’infrastructure... [Lire la suite]
24 avril 2018

GRAND DYNAMISME NORMAND pour les créations d'emploi mais ATONIE NORMANDE pour l'inégalité salariale entre Hommes et Femmes

L'Etoile de Normandie vous signale deux infographies très intéressantes à consulter sur le site Internet du Figaro depuis le 8 mars 2018: La première infographie propose une carte de l'inégalité salariale entre les régions de France sur la base de la nouvelle carte régionale issue de la réforme territoriale de 2015. C'est intéressant à observer et à expliquer mais les géographes savent qu'une carte peut masquer la vraie géographie par un effet de lissage dans la présentation des données à partir d'un maillage régional qui manquera... [Lire la suite]
20 avril 2018

PAS DE FUSION UNIVERSITAIRE NORMANDE AU RABAIS SOUS LE RABOT!

Le constat est sévère! Le maintien de trois universités normandes dans le bocage universitaire normand condamne notre région à n'être qu'une banlieue de la région parisienne en terme de matière grise ou à demeurer cette région qui fait fuir sa jeunesse la plus talentueuse et la plus ambitieuse qui s'exile pour ne jamais revenir tout en nourrissant le dynamisme métropolitain des régions voisines: la Normandie serait, pour ainsi dire, définitivement enfermée dans ce schéma de type colonial, celui d'être un pays "naisseur" ou... [Lire la suite]
20 avril 2018

Le LOBBY BRETON investit les îles ANGLO-NORMANDES...

... Pour troubler nos "cousinades" normandes? A Saint Malo mais aussi du côté des différents lobbies bretons ainsi qu'au conseil régional de Bretagne, on a repéré deux réalités: 1) Le Brexit avec la perspective de la perte du passeport européen pour les affaires attribué jusque-là aux entreprises britanniques pour opérer librement dans la zone euro va obliger les îles anglo-normandes à repenser en profondeur leur modèle de développement local: la mono-industrie financière du paradis fiscal va devoir refluer au profit d'un... [Lire la suite]