02 mai 2020

Normandie verte/ Ile-de-France rouge: la frontière de l'Epte et de la Bresle reste, bien évidemment, ouverte!

Et il n'est pas question d'installer une base aérienne de drones de la gendarmerie normande dans les ruines de Château-Gaillard ou dans le donjon de Gisors... Mais nos craintes émises dans le billet de la veille se sont révélées exactes: Ce pilori géographique tricolore qui en revient à la trame territoriale départementale jacobine (faute d'avoir une géographie régionale pertinente... sauf en Normandie), n'est d'aucune utilité avant le 11 mai, date officielle du début du déconfinement. C'est, au contraire, une carte qui va... [Lire la suite]

01 mai 2020

Carte jacobine tricolore du Coronavirus au 1er mai 2020: La Normandie désormais totalement dans le vert

Au 1er mai 2020, au dernier point de presse du ministère de la Santé, on a appris ce soir la bonne nouvelle: le département du Calvados jusque-là classé orange vire au vert. La Normandie est donc unifiée dans la couleur qu'il faut, au même titre que la Corse dont l'un des deux départements avait été classé rouge par erreur. La Normandie est aussi la seule région verte à avoir une frontière directe avec le grand quart Nord- Nord-Est de la France, dont l'Ile-de-France, à être classé rouge... ... [Lire la suite]
01 mai 2020

Couleurs de déconfinés: Ouf! la Normandie préserve son unité dans le vert sauf pour le Calvados (orange).

On a échappé au pire! Qui eut été le retour à la division entre deux départements ex haut-normands en rouge (Seine-Maritime et Eure) en raison de la densité de la population et de l'urbanisation et les trois départements ex bas-normands en vert (Manche, Orne et Calvados) en raison du caractère plus rural et moins dense de la population dans cette partie de la Normandie. La véritable bonne surprise c'est que la Seine-maritime et l'Eure ont été classés en couleur verte ainsi que l'Orne et la Manche: cela veut dire que le confinement a... [Lire la suite]
30 avril 2020

6 JUIN 2020: les cérémonies du 76ème anniversaire du Débarquement de 1944 sont annulées.

Voilà qui n'est pas une information: on s'en doutait et la météo du ciel n'y est, évidemment, pour rien. Les cérémonies et commémorations du 6 juin prévues en Normandie, à l'occasion du 76ème anniversaire du Débarquement sont annulées en raison des incertitudes liées aux conditions du déconfinement en Normandie et notamment sur le littoral du Calvados où les plages sont toujours placées dans une sorte de "zone interdite" par arrêté préfectoral: sur ce point précis, on peine à comprendre qu'une relative affluence de population... [Lire la suite]
29 avril 2020

La Normandie à l'épreuve du COVID 19 et du... jacobinisme: les nouvelles du front!

Glanés dans les dernières éditions disponibles de la Chronique de Normandie diffusée chaque lundi (Bertrand Tierce, n° 623 et 624)  et de la Lettre Eco Normandie diffusée chaque vendredi (Nathalie Jourdan, n°1663 daté du 24/04/20) mais aussi dans la presse régionale normande en ligne, voici quelques nouvelles du front: L'économie régionale et la société civile normande font face aux contraintes sanitaires (confinement) avec civisme et avec une inventivité résiliente. Le soutien des collectivités territoriales, à commencer par le... [Lire la suite]
29 avril 2020

CAEN: Des Normands guéris du COVID-19 interpellent Emmanuel MACRON sur la gestion de la crise par l'Etat central jacobin...

En lisant ce qui est à lire ci-dessous (édifiant),  on aura envie de pousser un cri du coeur normand ET girondin: "LAISSEZ-NOUS FAIRE !!!!"     https://actu.fr/normandie/caen_14118/coronavirus-gueris-covid-19-habitants-caen-interpellent-emmanuel-macron_33302328.html Coronavirus. Guéris du Covid-19, ces habitants de Caen interpellent Emmanuel Macron Françoise et Jean-Claude Launay, un couple de Caen (Calvados), ont été touchés par le Covid-19. Remis, ils interpellent le président de la République sur sa gestion... [Lire la suite]

29 avril 2020

Déconfinement de la Normandie: les interrogations concrètes d'Hervé MORIN

Encore beaucoup trop de flou dans les annonces d'Edouard Philippe du 28 avril 2020 à l'Assemblée nationale qui ont donné l'impression générale que le gouvernement planifie en catastrophe la préparation d'une échéance (celle du 11 mai) qui a été décidée a priori et en solitaire par le président de la République. A la décharge du Premier ministre, on peut dire qu'il est extrêmement difficile de décider et de gouverner lorsque l'incertitude est totale et que cette incertitude peut être, de surcroît, renforcée par certaines décisions... [Lire la suite]
29 avril 2020

Le gouvernement prolonge le confinement spirituel du pays au delà de la Pentecôte: coup de gueule du Primat de Normandie!

Après avoir écouté avec beaucoup d'attention les annonces de la veille du Premier ministre à l'Assemblée Nationale nous expliquant le processus de déconfinement après le 11 mai, et nous confirmant que la liberté de culte qui est l'une de nos libertés publiques fondamentales (aussi fondamentale que d'aller librement courir sur une plage ou dans un sous-bois), serait réduite jusqu'au mardi 2 juin 2020, soit le surlendemain du dimanche de la Pentecôte, une certaine colère s'empare des responsables des églises, toutes confessions... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 10:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 avril 2020

APPEL à l'aide! Il faut donner un coup-de-main aux guides de la Baie du Mont-Saint-Michel

La crise frappe durement tous les braves gens. Notamment celles et ceux qui sont dehors dans la Nature et notre patrimoine historique normand pour faire découvrir et partager ce bien commun normand extraordinaire au plus grand nombre. Mais il n' y a plus personne. Nous sommes confinés et la saison estivale s'approche avec beaucoup d'incertitudes qui, pour une fois, ne viendront pas du ciel. Les guides de la baie du Mont-Saint-Michel passent, en ce moment, un gué dangereux et les lises financières ne sont pas moins redoutables que... [Lire la suite]
27 avril 2020

Hervé MORIN craint un déconfinement scolaire trop confus et... trop jacobin!

Hervé MORIN, le président de la Normandie, à ce titre, en charge d'une partie du déconfinement scolaire (lycées) fait part dans un entretien donné au magazine Le Point (27/04/20) de ses inquiétudes... concrètes. Le président de la région Normandie et des Centristes fustige une sortie de confinement confuse et illisible. Pour lui, l'ouverture des écoles le lundi 11 mai se heurte à des difficultés matérielles et des risques sanitaires que le pouvoir parisien trop centralisé n'a pas vu venir. Les cars scolaires, l'exiguïté de la... [Lire la suite]