31 mars 2017

En l'absence d'un lobby normand, les "Business Angels" sont... Bretons !

Plus ça va, plus on a la désagréable impression qu'il y a en Normandie, trop de "diseux" et pas assez "faiseux". Ou, dumoins, qu'il y a surtout des "diseux" qui ignorent ou qui méprisent des "faiseux" qui font et qui agissent, les seconds étant certainement plus nombreux que les premiers mais comme ils ne font jamais assez parler d'eux, les "diseux" n'en disent finalement rien quand ils glosent et pérorent dans des colloques sur ce qui se fait de mieux, toujours ailleurs ou presque faute de connaître réellement la Normandie qu'ils... [Lire la suite]

21 mars 2017

FACE AU MEPRIS JACOBIN: croire en l'Unité Normande ou disparaître

Dans son dernier communiqué diffusé, Didier Patte, porte-parole du Mouvement Normand, revient sur l'affaire qui a été révélée par la Chronique de Normandie le 20 mars 2017: à savoir qu'un certain nombre de dirigeants "normands" ont si peu d'intérêt ou d'envie pour la Normandie qu'ils envisagent tout bonnement que l'on puisse la fusionner ou l'associer étroitement avec la région parisienne dans sa partie la plus utile à l'Ile de France, justement, à savoir: la vallée de la Seine.   LE SEMAINIER DU MOUVEMENT NORMAND COMMUNIQUE... [Lire la suite]
13 mars 2017

La VALLEE DE LA SEINE vue depuis PARIS: quand le CABINET ERNST and YOUNG fait de la géographie...

... Cela donne les mêmes effets  que ceux observés par un Flaubert goguenard  lorsque le cabinet de consulting "Bouvard et Pécuchet" se piquait d'agriculture: des solutions ou des façons de les envisager qui pourraient être plus néfastes que les problèmes à corriger. En 2015, à la demande du Conseil Régional d'Ile de France, le cabinet international de consultants "Ernst and Young" s'est vu confier une mission de réflexion et d'études sur l'avenir de la "Vallée de la Seine" présentée comme elle ne pourra jamais l'être, à... [Lire la suite]
11 mars 2017

Benoît HAMON au chevet du port du HAVRE ou l'art de prendre les Normands pour des imbéciles...

Benoît HAMON, un breton ancien ministre du Rouennais Hollande, prend les Normands du Havre pour des imbéciles !   Si l'enjeu national de l'AXE SEINE est à ce point encalminé depuis l'automne 2012, depuis que le commissaire général à la Vallée de la Seine Rufenacht a été viré comme un mal propre par Jean-Marc Ayrault, à la demande du fabiusien Alain Le Vern (obscur président de l'ex Haute-Normandie) qui ne voulait plus entendre parler d'un projet trop "sarkozyste" à ses yeux, c'est que la majorité gouvernementale à laquelle... [Lire la suite]
09 mars 2017

Lettre de l'Association NORMANDIE AXE SEINE aux candidats de l'élection présidentielle.

Nous avons reçu de nos amis de l'Association Normandie Axe Seine le message suivant: Madame, Monsieur, Pour faire suite à notre conférence de presse du lundi 6 mars 2016, je vous envoie, à chacun et chacun d’entre vous, à la suite des demandes qui m’ont été faites, la lettre en date du 23 mai 2016 que j’ai adressée aux candidats à la présidence de la République pour défendre des options essentielles de la politique de la France dont l’application en Normandie est déterminante pour y contribuer. Ainsi que notre association l’a... [Lire la suite]
16 février 2017

EDOUARD PHILIPPE: Au lieu d'écrire dans un journal bobo parisien, il devrait s'occuper de l'avenir du PORT du HAVRE !

Le peintre normand et honfleurais Eugène BOUDIN s'était rendu célèbre pour ses nuages et ses "beautés météorologiques" célébrées par Baudelaire. Edouard PHILIPPE après avoir traversé à la nage le bassin du commerce de sa bonne ville du Havre dont on célèbre cette année le 500ème anniversaire, s'est lancé dans un nouveau défi: le commentaire stratosphérique dans un quotidien bobo de Paris jadis fondé par ce prof de philo qui s'ennuyait si fort dans son lycée de "Bouville / Le Havre" qu'il en eut la... nausée ! Dites-moi, Monsieur... [Lire la suite]

13 février 2017

NORMANDIE PARTICIPATIONS: notre région est le seul territoire de France où l'on ne confond plus l'économie avec la météo

Un dicton normand dit avec sagesse: "le mauvais temps c'est le temps qui dure trop longtemps". Et la base de la sagesse la plus élémentaire est de faire lucidement le départ entre les réalités sur lesquelles on ne peut rien comme la pluie, par exemple, et les réalités sur lesquelles on peut toujours faire quelque chose, comme, par exemple, la conjoncture économique. C'est le choix volontariste qui a été fait par Hervé Morin en Normandie en matière de politique publique régionale économique: ne plus confondre l'économie avec la... [Lire la suite]
09 février 2017

La Normandie part à la conquête de Bruxelles

La Normandie est enfin réapparue sur la carte de France et son retour est attendu à Bruxelles où les institutions de l'Union européenne montrent un intérêt pour l'institution régionale en tant que porteuse de projets à la bonne échelle territoriale (lorsqu'on a affaire à de vraies régions tant au niveau territoire qu'au niveau finances et pouvoirs). La Normandie fait partie des grandes régions qui ont marqué de plein pied l'histoire européenne au même titre que la Savoie, la Bourgogne ou l'Alsace si l'on s'en tient au cadre français.... [Lire la suite]
09 février 2017

Bernard CAZENEUVE: J'irai revoir ma Normandie à poil et qui ne vaut pas un centime de plus !

Alors que la nouvelle livraison du rapport annuel de la Cour des Comptes nous rappelle avec cruauté que certains territoires sont mieux défendus ou mieux considérés que notre Normandie par les finances d'un Etat central qui ne respecte que le rapport de force (il n'est pas dans les moeurs normandes de saccager des sous-préfectures ou de poser des bombes...), les deux communiqués suivants, diffusés cette semaine par nos amis du Mouvement Normand et de l'Union pour la Région Normande, reviennent sur la visite de Bernard CAZENEUVE, le 3... [Lire la suite]
07 février 2017

6 février 2017: Tribulations d'un citoyen normand lors d'une réunion plénière du Conseil Régional à Caen

Comme j'ai ouï dire qu'il y avait une nouvelle réunion plénière du Conseil régional de Normandie à Caen et que je n'avais pas encore eu l'occasion d'assister à la grand messe régionale hors les murs prestigieux de l'abbaye aux Dames, bien loin des mânes bienfaisantes de la Reine Mathilde mais tout près de celles, plus bruyantes et intéressées, de la galerie marchande des Rives de l'Orne, au dessus d'un parking souterrain et au bout des voies du chemin de fer, j'ai décidé d'aller faire un tour dans cette grosse biscotte marron édifiée... [Lire la suite]