23 janvier 2017

OUEST FRANCE: encore un publireportage breton dans les pages normandes...

Un proverbe africain qui s'appliquera parfaitement à nos réalités normandes, surtout lorsqu'elles sont vues par un grand quotidien ligéro-breton nous revient en mémoire: "on ne change pas de place les taches d'un vieux léopard"... Ouest-France est un quotidien breton en Normandie et le restera tout autant que Fécamp souhaite rester un port de mer. Spinoza, grand philosophe, nous assure de cette évidence: chacun a le désir plus ou moins conscient de demeurer dans son être, d'aggrandir confortablement sa place au soleil et de ne voir... [Lire la suite]

13 janvier 2017

Sur 640KM de COTES: l'économie maritime normande, un potentiel sous-exploité...

La Normandie est une région de la terre et de la mer. Mais la terre d'une Normandie amère ne regarde pas assez la mer. Et l'histoire normande nous rappelle sans cesse que la terre regardait autrefois plus intensément la mer qu'aujourd'hui. 50 années de déclin dans la division ne furent pas d'une grande aide pour que les terriens normands regardassent à nouveau la mer comme autrefois: les bocages ont poussé et s'il fallait regarder un horizon, ce sont les horizons mélancoliques couleur zinc des toits de Paris entraperçus par la vitre... [Lire la suite]
09 janvier 2017

Alors que le port du HAVRE s'inquiète pour son AVENIR... Où est donc passée la DREAM TEAM NORMANDE?

L'intérêt général normand doit être débattu puis défendu et si on a réunifié la Normandie c'est d'abord pour faire ça après quinze années de mépris glacé à la sauce Le Vern pour l'idée d'unité normande dans l'ex Haute et quinze années de frustrations et d'errances entre Paris et la Bretagne dans l'ex Basse. On se réjouit que l'époque où un président de région en Normandie coupait le micro en pleine séance plénière du conseil régional dès qu'il s'agissait d'évoquer la réunification de la Normandie soit révolue. Mais alors que la... [Lire la suite]
02 janvier 2017

ROUEN capitale mondiale du tourisme au printemps 2017

Lors d'une récente réunion de travail de la mission attractivité en cours où il nous avait été demandé d'imaginer la Normandie dans quarante ans, j'avais dit que la Normandie avait le potentiel d'être la première destination française du tourisme culturel haut de gamme voire l'une des toutes premières destinations européennes sur ce créneau particulièrement prisé et stratégique. Un professionnel présent m'a rétorqué que c'était irréaliste et trop ambitieux: j'ai répondu alors à ce monsieur que la Normandie s'était déjà retrouvée dans... [Lire la suite]
13 décembre 2016

On trouvera toujours des NORMANDS pour défendre l'ETAT de DROIT !

"C'est mon dreit et j'y ti !"   Outre Manche, c'est évident: on se demande bien pourquoi! Jamais ce célèbre dicton normand n'aura tant été d'actualité! On trouvera toujours des Normands pour défendre l'Etat de droit. Une preuve supplémentaire et éclatante dans ce qui suit: http://www.normandie-actu.fr/prolongation-etat-urgence-collectif-normandie-proteste-contre-abus-calvados_246699/ Prolongation de l'état d'urgence : un collectif de Normandie proteste contre les abus Un collectif de Normandie a écrit aux parlementaires... [Lire la suite]
08 décembre 2016

Bernard CAZENEUVE "Le Normand" va-t-il défendre l'ETAT DE DROIT en France?

C'est grave! Une fois de plus, la Normandie et les Normands sont aux avant-postes pour défendre l'ETAT de DROIT en France. "C'est mon dreit et j'y ti!" dit le célèbre dicton normand. La Normandie qui fut l'un des berceaux de la tradition occidentale de l'Etat de droit au XIIe siècle, reste la région de France où la question du droit public fait l'objet d'une longue tradition de vigilance et de réflexion: la matière juridique de l'ancienne coutume de Normandie en témoigne et elle nous rappelle que le souverain se doit d'être au... [Lire la suite]

07 décembre 2016

MISSION ATTRACTIVITE: construire la "marque" Normandie à partir d'une maîtrise d'usage démocratique normande

Au titre du collectif citoyen et républicain "Bienvenue en Normandie" nous avons pu participer, le mardi 6 décembre 2016 de 18heures à 21heures dans l'ancienne salle de réunion du conseil régional de l'ex Basse Normandie à l'abbaye aux Dames à Caen, au premier atelier "Normandielab" qui avait pour but de poser un diagnostic et une prospective sur l'attractivité de la Normandie à partir des idées, avis et remarques d'un panel de décideurs, acteurs de la société civile normande.           ... [Lire la suite]
03 décembre 2016

IMAGE REGIONALE NORMANDE: encore quelques erreurs grossières...

Sur la dernière lettre d'informations diffusée par Paris-Normandie, nous sommes tombés sur ce qui suit: http://www.paris-normandie.fr/region/lillebonne--anais-auvray-ou-les-joies-et-regrets-d-une-miss-ronde-MN7609349?utm_source=Utilisateurs+du+site+LA+NEWS&utm_campaign=8c8e89cb40-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_233027d23b-8c8e89cb40-137315997 Lillebonne : Anaïs Auvray, ou les joies et regrets d’une Miss ronde Victime d’une prise de poids en quelques mois, pour raison de santé, elle avait hésité,... [Lire la suite]
26 novembre 2016

CARTICIPE LNPN (sic!): La LNPN n'est pas morte! La preuve c'est qu'on en cause encore...

Le fait de parler encore de quelque chose qui n'est plus ou qui n'est pas encore permet de se dire que ce dont on parle existe au moins dans nos paroles. Certains ont encore la naïveté de croire que le ministère de la parole est aussi celui de la magie performative du discours (on est à quatre semaines du passage du Père Noël) alors que ce ministère de la parole est, hélas, plus sûrement entre les mains de décideurs cyniques qui masquent ainsi leur incapacité à décider puisqu'ils n'en ont pas clairement les moyens, à commencer par... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 12:39 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 novembre 2016

CAEN L'AMERE ou l'impossibilité de faire de la politique autrement...

L'article ci-dessous (plutôt excellent signé Françoise Dajon-Lamare pour l'hebdomadaire Liberté-Bonhomme en date du 17 novembre 2016) est édifiant à lire: il n'y a pas qu'au niveau national que l'on pourra déplorer un manque de renouvellement de la caste de politiques professionnels qui prétendent à ce point à nos suffrages qu'ils finissent par transformer notre démocratie représentative en démocratie censitaire de fait: le peuple abstentionniste se détournant du droit et du devoir de voter. Nous avons le plaisir d'apprécier depuis... [Lire la suite]