25 février 2018

NORMANDIE: PRIERE DE NE PAS GACHER UN PROJET MAGNIFIQUE AVEC UNE MAUVAISE METHODE...

BILLET DE FLORESTAN Les proverbes sont remplis de sagesse. Et la sagesse normande ne manque pas de proverbes... On vous laissera choisir, dans la liste suivante, celui qui pourrait le mieux convenir à la situation présente car être le premier président de la Normandie réunifiée n'est visiblement pas une sinécure et les chiens n'aboient pas sans que noise en soit la cause... Sourd comme une boise. Brume en mars, gelée en mai. On ne peut parler et manger en même temps. Vaut mieux se dédire que se détruire. ... [Lire la suite]

12 février 2018

"PACTE GIRONDIN": ce n'est pas MACRON mais MORIN...

A tout malheur quelque chose de bon... L'outrecuidance pleine de morgue de notre haut-fonctionnaire inspecteur des finances devenu président de la République dans un concours de circonstances et qui affiche une autorité néo-jacobine toute "saint simonienne", cette arrogance du "savant" surplombant le réel qui a intérêt à bien se tenir va finir par remettre en selle l'idée girondine qu'on croyait guillotinée depuis 1793 avec notre belle et grande Charlotte Corday. Et celles et ceux qui ont la mémoire longue doivent se souvenir... [Lire la suite]
09 février 2018

BILLET de FLORESTAN: Pour sauver le financement de la LNPN et sauver la Normandie, Hervé MORIN va devoir choisir....

... le SCENARIO C L'Etoile de Normandie défend depuis le débat public de l'hiver 2011 sur la Ligne Nouvelle Paris Normandie (LNPN) le principe d'un franchissement ferroviaire de l'estuaire vers la rive Sud augeronne à la hauteur du Havre. C'est l'idée d'un "scénario C" qui a été soutenu dans ce débat public comme la corde peut soutenir le pendu. Officiellement, l'option du scénario C est enterrée... Mais nous faisons le pari que l'idée n'est pas si enterrée que cela pour la bonne et simple raison que l'option du scénario C... [Lire la suite]
06 février 2018

GESTION du Mt St MICHEL: Cela ne doit pas être "Et en même temps" mais: "chacun à sa place!"

 Ouest France semble fasciné à son tour par un nouvel artifice de communication: la duplicité paradoxale et oxymorique "macronienne" du "Et en même temps" qu'il ne faut surtout pas confondre avec notre "ptêt ben qu'oui, ptêt ben qu'non" qui est suspension du jugement ou de la décision le temps d'une mûre réflexion... Le "et en même temps" est un abus de la pensée "dialectique" (pour dire la chose de façon pédante) consistant à neutraliser l'action forcément contradictoire de parties en présence lorsqu'il faut trancher pour... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 23:43 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 février 2018

POUR NAVIGUER PAR GROS TEMPS: une feuille de route normande...

L'année 2018 qui s'ouvre ne sera pas de tout repos pour celui qui tient le cap de l'esnèque normande qui, depuis deux ans, a repris la mer avec une bonne voile et les oeuvres vives d'une carène qui révèle d'évidentes capacités nautiques. La Normandie navigue bien car elle est faite pour cela: c'est un bon bateau. Mais le gros temps est devant nous. Les nuages noirs s'amoncellent dans le ciel politique de notre Normandie...   Dans le courant du mois de février 2018 va enfin se tenir la conférence territoriale sur le Grand... [Lire la suite]
02 février 2018

CRUE: Alors que la SEINE monte à 11 mètres, le NIVEAU DES PEAGES de la SANGSUE AUX NORMANDS atteignent la COTE D'ALERTE!!!

La Seine déborde... La cote d'alerte de 11 mètres a été atteinte à Elbeuf. https://actu.fr/normandie/rouen_76540/carte-interactive-nouvelle-crue-seine-deborde-autour-rouen-episode-nest-pas-fini_15332939.html Mais nous parlerons plutôt d'une autre crue sur laquelle nous pourrions agir... http://www.lemonde.fr/economie/article/2018/01/31/quatre-choses-a-savoir-sur-la-hausse-des-prix-des-peages-autoroutiers_5249652_3234.html Quatre choses à savoir sur la hausse des prix des péages autoroutiers Le 1er février, les tarifs des péages... [Lire la suite]

01 février 2018

Etudes et formations professionnelles: LA PROPAGANDE BRETONNE DE OUEST-FRANCE librement déversée dans nos lycées

Ce matin, dans la salle des professeurs d'un lycée professionnel de Caen, on a vu venir, d'un pas alerte, l'air content de lui, un proviseur adjoint qui avait les bras chargés, tel un coursier, d'une grosse liasse de paperasses imprimées sur "du papier UPM produit en Allemagne à partir de 52% de fibres recyclées, porteur de l'écolabel européen n°FI/11/001" par Ouest-France Rennes (35) intitulé, sans rire, "Ouest-France Orientation" (d'où l'expression: "être totalement à l'Ouest") et prétendant proposer "des parcours d'études pour... [Lire la suite]
26 janvier 2018

Unité normande ou CONFUSION régionale? L'idée normande est manipulée par les RABOTEURS de BERCY: Normands, réveillez-vous!

Les grands élus et décideurs normands, à commencer par Hervé MORIN, le président de la Normandie doivent faire un choix décisif: 1) Défendre la Normandie qui est le nom prestigieux et reconnu dans le Monde entier d'un projet régional ambitieux, authentique: celui d'une coopérative "girondine" territoriale fonctionnant à partir d'un réseau urbain polycentrique et complémentaire en tant qu'alternative au modèle dominant du centralisme jacobin à la mode de Paris... OU 2) Laisser les RABOTEURS de BERCY jouer avec notre Normandie, la... [Lire la suite]
23 janvier 2018

Avec MACRONAPARTE 1er la décentralisation de "Grand Papa" est morte...

L'Etoile de Normandie vous invite à lire la réflexion suivante proposée par Adrien Dubrasquet publiée récemment dans Le Figaro: manifestement, la décentralisation de "Grand Papa" celle procédant des lois Deferre des années 1980 est en train de mourir. François Hollande l'a blessée. Emmanuel Macron est en train de l'achever sous nous yeux à l'occasion d'un moment néo-jacobin qu'on n'avait plus connu depuis près de 50 ans. Le problème c'est que nous nous trouvons au milieu du gué: l'Etat central voudrait revenir au premier plan pour... [Lire la suite]
17 janvier 2018

Notre Dame des Landes ou le CRASH AERIEN du GRAND OUEST LIGERO-BRETON

Assumons la chose car ça va se dire dans tout l'Ouest, comme on dit dans Ouest-France: le Normand Edouard Philippe et le petit gars du Touquet mais surtout "grand parisien" Emmanuel Macron ont décidé de dire NON au fantômatique aéroport du Grand Ouest qui plane sur le bocage de Notre Dame des Landes depuis 50 ans. C'était une décision difficile à prendre. Elle est prise. Et c'est finalement la bonne: Nicolas Hulot va pouvoir rester au gouvernement et Macron fait du "et en même temps"pour surfer sur l'écume médiatique: un grand coup... [Lire la suite]