05 février 2017

SERQUEUX/GISORS. Nos élus et nos ingénieurs sont NULS en démocratie: vers un Notre Dame des Landes normand?

Sur l'Etoile de Normandie nous suivons depuis plusieurs mois la colère brayonne contre le manque de démocratie d'usage dans le dossier sensible et essentiel de la ligne de fret ferroviaire du Serqueux-Gisors indispensable pour le désenclavement du port du Havre vers la région parisienne et l'Est: ce dossier résume, à lui tout seul, les impérities normandes: 1) Manque de vision globale et de long terme: le projet a été saucissonné pour des raisons financières et politiques. La liaison Gisors- Cergy-Pontoise posant encore plus de... [Lire la suite]

04 février 2017

IDEE REGIONALE, REFORME TERRITORIALE: LE GRAND IMPENSE DES ELECTIONS PRESIDENTIELLES 2017

Jules Michelet et Fernand Braudel pourraient se réveiller et sortir bien en colère de leur repos éternel face au désolant dégât politique, symbolique et identitaire que provoque la réforme territoriale en cours en France, réforme menée en catimini pour des raisons essentiellement comptables et rationnelles, avec à la manoeuvre, ce rationalisme typiquement français, sec et abstrait, qui avait déjà tenté de découper en 1789 la France en quatre-vingts carrés de quatre-vingts lieues de côté. La République Française en sa 5ème version est... [Lire la suite]
31 janvier 2017

Normands! Sachez-le: le Front National veut supprimer les régions!

Sur l'antenne de France Culture, au matin du 31 janvier 2017, veille du début de la campagne officielle pour les élections présidentielles, Florian Philippot, le bras droit de Marine LE PEN, était l'invité de Guillaume Erner pour esquiver, pendant une petite heure d'antenne, toutes les questions des journalistes qui n'ont pas toujours été très adroits pour coincer l'animal dans ses derniers retranchements en le faisant réagir sur les piteuses précautions oratoires d'un Fillon sur la défensive l'autre soir à Paris depuis qu'il s'est... [Lire la suite]
31 janvier 2017

GOUVERNANCE FUTURE du MONT ST MICHEL: IL FAUT NORMANDISER!

L'édition du 31 janvier 2017 de Ouest-France (édition caennaise) nous propose un grand dossier, signé Xavier Oriot, sur l'avenir de la gouvernance du Mont Saint Michel: voilà un sujet essentiel dans la stratégie de réveil de l'attractivité normande mais aussi dans l'économie régionale normande où le tourisme culturel et patrimonial a joué un rôle fondateur dans l'identité contemporaine de notre région. La phase technique du projet de rétablissement du caractère maritime du Mont Saint Michel est terminée. Reste l'essentiel: définir le... [Lire la suite]
29 janvier 2017

Quelques nouvelles du sénateur GARREC depuis la poubelle normande de l'Histoire

Nous avons évoqué le prochain arrasement du "château adultérin" des Le Vern, une clique qui a prospéré indument sur le dos d'une Normandie affaiblie et coupée en deux. Puisque l'actualité nous en parle à nouveau, fouillons dans les poubelles de l'histoire contemporaine de la Normandie et on y retrouve un nom aussi tristement attaché au déclin de la Normandie que celui des Le Vern...    Garrec, Le Vern, à la fin des années 1990 et au début des années 2000: Alors que la CCI du Havre inaugurait le Pont de Normandie, la... [Lire la suite]
28 janvier 2017

Politique professionnelle en famille: en Normandie, le cas emblématique de Marie LE VERN

Bernard PIVOT a eu l'idée de créer un nouveau verbe dans la langue française... Pénéloper: être payé grassement pour un emploi inexistant sinon fictif. Voici un archaïsme de la politique à la française placé violemment sous les feux de l'actualité depuis que le Canard Enchaîné a révélé, mercredi 25 janvier 2017, que l'épouse de François Fillon avait reçu 500000 euros pour des activités qui restent à démontrer en tant qu'attachée parlementaire du député qui a remplacé son mari appelé à de plus hautes fonctions sous les ors parisiens... [Lire la suite]

24 janvier 2017

OUPS !!! La gauche normande est désemparée...

On va faire sobre car nous assistons à la mort du Parti socialiste, l'un des deux grands partis de gouvernement français depuis 1971: c'est la fin d'un cycle et c'est historique. Politiquement, l'année 2017 est l'année de toutes les incertitudes: de grandes tempêtes peuvent se lever. J'ai envie de dire: heureusement que nous avons le projet collectif normand pour avoir en tête et sous la main enfin quelque chose de positif à faire ensemble, ici et maintenant!  Normandie ça rime avec... Paradis! N'insistons pas sur la... [Lire la suite]
23 janvier 2017

OUEST FRANCE: encore un publireportage breton dans les pages normandes...

Un proverbe africain qui s'appliquera parfaitement à nos réalités normandes, surtout lorsqu'elles sont vues par un grand quotidien ligéro-breton nous revient en mémoire: "on ne change pas de place les taches d'un vieux léopard"... Ouest-France est un quotidien breton en Normandie et le restera tout autant que Fécamp souhaite rester un port de mer. Spinoza, grand philosophe, nous assure de cette évidence: chacun a le désir plus ou moins conscient de demeurer dans son être, d'aggrandir confortablement sa place au soleil et de ne voir... [Lire la suite]
13 janvier 2017

Sur 640KM de COTES: l'économie maritime normande, un potentiel sous-exploité...

La Normandie est une région de la terre et de la mer. Mais la terre d'une Normandie amère ne regarde pas assez la mer. Et l'histoire normande nous rappelle sans cesse que la terre regardait autrefois plus intensément la mer qu'aujourd'hui. 50 années de déclin dans la division ne furent pas d'une grande aide pour que les terriens normands regardassent à nouveau la mer comme autrefois: les bocages ont poussé et s'il fallait regarder un horizon, ce sont les horizons mélancoliques couleur zinc des toits de Paris entraperçus par la vitre... [Lire la suite]
09 janvier 2017

Alors que le port du HAVRE s'inquiète pour son AVENIR... Où est donc passée la DREAM TEAM NORMANDE?

L'intérêt général normand doit être débattu puis défendu et si on a réunifié la Normandie c'est d'abord pour faire ça après quinze années de mépris glacé à la sauce Le Vern pour l'idée d'unité normande dans l'ex Haute et quinze années de frustrations et d'errances entre Paris et la Bretagne dans l'ex Basse. On se réjouit que l'époque où un président de région en Normandie coupait le micro en pleine séance plénière du conseil régional dès qu'il s'agissait d'évoquer la réunification de la Normandie soit révolue. Mais alors que la... [Lire la suite]